L’heure des vacances estivales a enfin sonné pour des dizaines de milliers de Québécois. Si les chantiers de construction se videront dans la province, les routes, elles, seront empruntées par de nombreux vacanciers.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Selon un sondage réalisé par Tourisme Québec, plus d’un voyageur québécois sur deux comptait visiter la Belle Province pendant les vacances de la construction, qui s’étendent officiellement du 21 juillet au 3 août cette année.

« Il faut planifier ses déplacements », indique Guillaume Paradis, porte-parole du ministère des Transports du Québec. Il conseille de consulter Québec 511 avant de prendre la route pour prévoir les entraves, tout de même nombreuses un peu partout dans la province, ou d’installer l’application sur un téléphone.

« Ça permet d’être moins stressé, ce qui réduit le risque d’accident, souligne-t-il. Et on arrive à l’heure prévue si on a une réservation ou qu’on doit prendre le bateau, par exemple. »

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Selon un sondage réalisé par Tourisme Québec, plus d’un voyageur québécois sur deux comptait visiter la Belle Province pendant les vacances de la construction, qui s’étendent officiellement du 21 juillet au 3 août cette année.

La majorité des chantiers sur les routes seront toujours actifs pendant les vacances de la construction, puisqu’il s’agit de travaux du secteur du génie civil et de voirie. Certaines fermetures de route sont aussi à prévoir.

« Il y a des travaux en masse, mais le niveau est similaire depuis quelques années, précise M. Paradis. Ce sont par contre des chantiers très visibles, comme l’échangeur Turcot à Montréal et l’autoroute Henri-IV à Québec. »

La région prisée de Québec

Les bouchons risquent de survenir non seulement dans les zones où certaines voies sont fermées en raison des travaux, mais aussi sur les routes vers les destinations les plus populaires.

Selon le sondage de Tourisme Québec, la région de Québec attirera 22 % des visiteurs de la province. La Gaspésie reste populaire : 15 % des voyageurs québécois sondés ont indiqué avoir l’intention de s’y rendre pendant les deux semaines des vacances de la construction, contre 13 % pour Charlevoix et 12 % pour les Cantons-de-l’Est et les Laurentides.

Les États-Unis arrivent au deuxième rang des destinations prisées des Québécois qui prévoient faire un voyage hors de leur propre province. Environ 16 % d’entre eux comptent se rendre aux États-Unis au cours des deux semaines de vacances. Les postes frontaliers pourraient donc être occupés, même si hier, un peu avant 18 h, Québec 511 faisait état d’une quinzaine de minutes d’attente seulement à Saint-Bernard-de-Lacolle.

La Commission de la construction du Québec a annoncé avoir remis 159 000 chèques de vacances aux travailleurs de la construction. Elle précise qu’au total, environ 80 % de la main-d’œuvre, travailleurs et employeurs, tombent en vacances pour ces deux semaines. À eux s’ajoutent bien d’autres Québécois pour qui les vacances estivales arrivent aussi à ce moment.