(Montréal) Les Forces armées canadiennes viendront en renfort aux équipes déjà sur place pour faire face aux inondations au Québec.

La Presse canadienne

Le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, a indiqué vendredi soir par voie de communiqué avoir parlé avec son homologue provinciale Geneviève Guilbault et « accepté sa demande officielle d’aide fédérale pour aider les citoyens dans le besoin ».

Le Centre des opérations du gouvernement fédéral a donc mobilisé du personnel pour la planification de cette aide, ce qui comprend le soutien des Forces armées canadiennes.

Des effectifs de la Sûreté du Québec (SQ) ont également été mobilisés à des endroits stratégiques pour faire face à la crue des eaux, particulièrement dans les régions de Chaudière-Appalaches et en Montérégie.

Des postes de commandement de la SQ ont été installés à Beauceville et à Rigaud, selon ce qu’a indiqué samedi matin la sergente Marie-Michèle Moore de la SQ.

Des policiers de la SQ font notamment du porte-à-porte dans les secteurs les plus touchés afin de s’assurer que les résidents sont en sécurité.

À 19 h 30 vendredi soir, la Sécurité civile du Québec rapportait que l’embâcle qui se trouvait à Beauceville s’était déplacé vers Saint-Joseph, à trois kilomètres du pont.

Trente-huit résidences y ont été inondées et 47 personnes évacuées, mais quelques résidents ont pu réintégrer leur demeure, après la vérification des lieux par les autorités municipales.

Un point de services aux sinistrés a été ouvert à la bibliothèque municipale où la Croix-Rouge et des intervenants sociaux et municipaux répondent aux citoyens touchés.

En Montérégie, la situation demeurait préoccupante samedi matin à Rigaud où 24 personnes ont été évacuées.

À Laval, quatre sites de chargement de sable ont été mis en place. Un centre de services aux personnes sinistrées, situé au centre de service Accès, est ouvert 24h par jour depuis 7h samedi matin. La Croix-Rouge sera aussi présente de jour pour les besoins d’hébergement à l’hôtel. Plus de 1500 adresses étaient menacées d’inondation vendredi après-midi.

En Outaouais, la distribution de sacs de sable se fera à compter de 10h samedi matin à plusieurs endroits de la ville.

Dans les Laurentides, dix résidences étaient isolées à Harrington, où un embâcle est présent sur la rivière Rouge, et sept résidences étaient isolées à Mont-Tremblant.

En mêlée de presse vendredi après-midi, la ministre de la Sécurité publique et vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a indiqué que les risques d’inondations s’échelonnaient sur une plus longue période, en raison des plus récentes prévisions météo. Elle a déclaré que « les premières inondations majeures pourraient survenir un peu plus tard que ce que l’on croyait, possiblement à partir de dimanche, à moins que des embâcles ou autres éléments » ne précipitent les choses avant.

Environnement et Changement climatique Canada a notamment lancé des avertissements de pluie samedi dans plusieurs régions de Trois-Rivières en allant vers l’Est ainsi qu’en Estrie.