• Accueil > 
  • Actualités 
  • > SPVM: une autre étape vers le retour des enquêtes internes 
Source ID:; App Source:

SPVM: une autre étape vers le retour des enquêtes internes

Le chef intérimaire du SPVM, Martin Prud'homme.... (OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le chef intérimaire du SPVM, Martin Prud'homme.

OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Le chef intérimaire du SPVM, Martin Prud'homme, a effectué un autre pas vers un retour des enquêtes internes à la police de Montréal en annonçant une nouvelle nomination cet après-midi. Par courriel, il a annoncé aux 5000 employés du SPVM la nomination de l'inspecteur-chef Sophie Roy à la tête de la direction des Affaires internes.

Mme Roy avait déjà été mutée à ce poste en octobre 2016 mais elle a été déplacée l'automne dernier, après avoir critiqué les façons de faire, au même moment où des allégations de toutes sortes éclaboussaient la Division des Affaires internes du SPVM. Martin Prud'homme a décidé de la ramener dans ses fonctions.

«Cette action est importante pour nous tous. Le mandat que je confie à l'inspecteur-chef Roy et le travail qu'elle effectuera aux Affaires internes sont essentiels pour retrouver la confiance de la population, mais également la vôtre envers le SPVM.  Je suis confiant que l'inspecteur-chef Roy apportera des changements concrets au sein de cette division. C'est tous ensemble que nous allons changer l'image de notre organisation», écrit le directeur intérimaire Martin Prud'homme.

Dans son rapport portant sur l'enquête administrative qu'il a menée au SPVM, Me Michel Bouchard, qui avait rencontré Mme Roy, écrit notamment que cette dernière avait constaté des lacunes dans la formation du personnel de la division et déploré l'absence de classement et de suivi des plaintes aux affaires internes du SPVM. Elle et son adjoint avaient également remarqué que des allégations n'avaient pas été signalées au Ministère de la sécurité publique et qu'un système de traitement «parallèle» des plaintes avait été mis en place aux Affaires internes du SPVM.

À la suite de son arrivée aux Affaires internes, Mme Roy aurait reçu les confidences de certaines personnes et aurait soulevé certaines situations; elle a dit croire qu'elle avait ensuite été déplacée l'automne dernier «car elle dérangeait».

Retour progressif

La semaine dernière, Martin Prud'homme avait posé un premier geste laissant croire à une récupération prochaine des enquêtes internes au SPVM en annonçant la création d'une nouvelle Division des normes professionnelles. 

En entrevue avec La Presse avant les Fêtes, il avait également déclaré que les enquêtes internes seraient récupérées au SPVM vraisemblablement dans les premiers mois de 2018.

« Il y avait une problématique aux affaires internes. Je n'ai pas l'intention de rester dans cette situation-là durant des années, mais il faut prendre le temps de faire bien les choses », avait-il dit.

Rappelons que les enquêtes internes du SPVM ont été transférées à une équipe mixte chapeautée par la Sûreté du Québec (SQ) à la suite de la crise de confiance qui a frappé la police de Montréal il y a un an. 

***

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer