Le premier groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé lundi soir un accord définitif d'acquisition amiable d'Ariad, un laboratoire américain spécialisé dans les thérapies de cancers, pour environ 5,2 milliards de dollars.

Publié le 9 janv. 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette annonce s'inscrit pleinement dans la stratégie édictée par le Français Christophe Weber, patron de Takeda, qui a fait de l'oncologie une des priorités du groupe nippon.

«Par ce rachat nous allons étendre nos compétences dans le traitement de certains cancers comme ceux du sang et donner une nouvelle dimension à notre portefeuille mondial des thérapies du cancer», a expliqué Takeda dans un communiqué diffusé tard lundi, jour férié au Japon.

La transaction, approuvée à l'unanimité des conseils d'administration des deux entreprises, devrait être réalisée d'ici la fin février. Ariad deviendra une filiale à 100% de Takeda.

Takeda a fait de l'oncologie, des traitements des maladies du système digestif et des vaccins les piliers de son activité.