• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Attentat au Métropolis: un drame qui a fait le tour du monde 
Source ID:; App Source:

Attentat au Métropolis: un drame qui a fait le tour du monde

L'attentat perpétré lors du rassemblement du Parti québécois mardi soir a eu des échos partout dans le monde. La majorité des médias étrangers ont souligné le caractère linguistique que l'attaque pourrait revêtir au moment où le Québec vient d'élire un parti indépendantiste.

Le quotidien algérien El Watan écrit dans son compte rendu: «La perspective de la prise de pouvoir [du Parti québécois], bien que minoritaire, semble avoir joué dans cet acte, très rare dans le Québec moderne.» Le journal précise que l'attaque a été perpétrée par un anglophone, alors que la majorité de la population est francophone.

Plusieurs médias ont également souligné le caractère singulier de la fusillade: «Cet incident a choqué le Canada, où le taux de criminalité est très bas et la violence politique inexistante», peut-on lire dans le Financial Mirror, quotidien publié à Chypre. Le journal précise que le forcené a crié «les Anglais se réveillent» durant son arrestation. L'auteur souligne ensuite que l'attaque est survenue à l'issue d'une campagne électorale durant laquelle «Pauline Marois a promis de renforcer les lois assurant la prédominance du français, ce qui a inquiété la communauté anglophone minoritaire».

La plupart des médias ont également diffusé les images filmées par Radio-Canada des gardes du corps en train d'escorter Pauline Marois et de l'arrestation du tireur.

Échos en Espagne

La nouvelle a eu beaucoup d'échos en Espagne, où des partis politiques prônent l'indépendance des régions basque et catalane. La nouvelle figurait en manchette de la section internationale du quotidien El Periodico, publié en Catalogne. Le journal relate en détail le moment où les gardes de Pauline Marois sont montés sur scène pendant que la chef péquiste disait que le Québec aspirait à devenir un pays. Le journaliste ajoute que l'un des principaux thèmes de la campagne électorale portait sur la possibilité de tenir un troisième référendum au Québec.

D'autres médias étrangers sont allés jusqu'à tracer un lien entre la fusillade et le conflit étudiant qui a secoué le Québec le printemps dernier. Le quotidien britannique The Guardian écrit que le cri du forcené «Les Anglais se réveillent» est une «apparente référence aux manifestations étudiantes du "printemps érable" contre le gouvernement qui a mené au déclenchement d'élections précipitées».

La chaîne de télévision qatariote Al-Jazira, diffusée principalement dans le monde arabe, a indiqué dans ses reportages que le Québec a été secoué depuis un an par des importantes manifestations, parfois violentes, contre la décision du gouvernement d'augmenter les droits de scolarité.

La Presse a trouvé des articles publiés sur l'attaque de mardi dans près d'une dizaine de pays (France, États-Unis, Royaume-Uni, Espagne, Algérie, Australie, Argentine, Qatar).




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer