Source ID:1604247; App Source:DAM

Aux élus de choisir

La puissance d'un véhicule mû par un moteur 12 cylindres, mais une consommation équivalente à un véhicule d'une cylindrée deux fois moindre. Voilà en substance le message lancé la semaine dernière par BMW à l'occasion du lancement international de son premier véhicule à motorisation hybride (mi-essence, mi-électrique), l'ActiveHybrid 7.

Dévoilé en avant-première le mois dernier au Salon automobile de Francfort, l'ActiveHybrid 7 combine un moteur V8 à essence suralimenté par turbocompresseur (455 chevaux) à un moteur électrique (15 kW, environ 20 ch.). Cette combinaison, selon les motoristes de BMW, permet d'offrir des performances plus relevées (0-100 km/h en 4,9 secondes) et une consommation inférieure (15%) à une Série 7 «conventionnelle». Bravo, mais est-ce un véhicule hybride pour autant? La démarche empruntée par le constructeur munichois (et par d'autres) nous incite plus que jamais à la prudence lorsque vient le temps d'aborder la nature écologique des systèmes hybrides sur le marché: ceux-ci ne naissent pas tous égaux. En fait, plus que jamais, il est nécessaire de classer les différents systèmes en fonction de leur degré d'hybridation.

Il existe actuellement trois degrés d'hybridation. Le premier, appelé «light hybrid», permet de mettre en veille le moteur thermique à l'arrêt du véhicule, une solution hélas trop peu appliquée sur des véhicules dits «conventionnels». Vient ensuite le «mild hybrid», solution privilégiée par BMW, qui récupère l'énergie du freinage et fait appel au moteur électrique pendant les accélérations. Le dernier degré d'hybridation, dit full hybrid, permet de fonctionner en mode électrique pur, dit ZEV (Zero Emission Vehicle) sur une distance de 2 ou 3 km. Ce que l'ActiveHybrid 7 n'est pas en mesure de réaliser, son système étant plutôt comparable à celui lancé en Formule 1 (KERS) et vise prioritairement les performances aux économies de carburant.

Chez BMW, un hybride peut en cacher un autre. Le constructeur bavarois compte en effet doubler son offre «verte» - et confondre un peu plus la clientèle - avec la X6 ActiveHybrid qui, elle, appartiendra à la catégorie des «full hybrid». Pourquoi offrir deux dispositifs? Pour des raisons d'encombrement, bien sûr (la Série 7 ne pouvait accueillir dans sa forme actuelle un dispositif aussi encombrant que celui de la X6), mais aussi pour être prêt à se conformer aux exigences des législateurs qui un jour, prétendent les responsables de BMW, «auront à trancher entre ces deux systèmes». Est-ce à dire que la voiture de demain sera conçue pour plaire aux législateurs d'abord, aux consommateurs ensuite? Si c'est le cas, on risque de s'ennuyer ferme.

SUR LA ROUTE

Chrysler fait le point

À surveiller ce mercredi, la présentation du nouveau plan d'affaires de Chrysler. Selon le Wall Street Journal, le groupe confirmera ce que tout le monde sait déjà, soit que la Cinquecento (500) sera commercialisée en Amérique du Nord en 2011 (elle sera produite au Mexique), en plus d'annoncer la suppression des Dodge Caliber et Nitro, du duo Avenger/Sebring et des Jeep Patriot/Compass. (Voir texte en page 14)

Un match en devenir

Honda Canada dévoile cette semaine à la presse un tout nouveau multisegment, le Crosstour, appelé à animer les concessions de la marque d'ici la fin de l'année. Ce nouveau véhicule étroitement dérivé de l'Accord sera uniquement offert avec un moteur V63,5 litres et aura notamment pour cible la Venza de Toyota. D'ailleurs, dans la foulée de cette présentation, nous nous affairerons à réaliser un match opposant ces deux véhicules, lequel sera publié le 7 décembre prochain.

Lecture

Si vous ne savez pas encore quoi offrir à Noël à la ministre des Transports du Québec, Julie Boulet, ou à Jean-Marie DeKoninck, président de la Table québécoise de la sécurité routière, voici une suggestion intéressante: Radars: le grand mensonge. Ce bouquin publié aux Tatamis est rédigé par Jean-Luc Nobleaux. Il dénonce notamment l'injustice des radars, mais aussi les dangers de la privatisation des routes.

L'âge pour conduire

Les tragédies routières récentes relancent un vieux débat: faut-il hausser ou non l'âge minimum pour obtenir un permis de conduire? Nous en ferons le sujet de notre prochain billet.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer