Un peu plus d'un an après avoir ouvert ses portes, l'usine NaturSac à Desbiens, spécialisée dans la conception de sacs d'épicerie biodégradables, doit interrompre ses activités faute de liquidités. L'avenir de ces installations, qui devaient fournir du travail à quelque 150 personnes d'ici trois ans, se décidera au cours des deux prochaines semaines.

Marc St-Hilaire

Joint hier, le président de NaturSac, Gérard Raimbault, a confirmé la fermeture temporaire de son usine de Desbiens, en début de semaine. Selon lui, un plan de relance est présentement élaboré, mais nécessite l'implication d'un partenaire local qu'il a refusé d'identifier. Tout dépend désormais de ce dernier.

"Si ça ne fonctionne pas avec notre partenaire financier, ce sera très préoccupant pour l'avenir de l'usine", confie l'homme d'affaires originaire de la France.

// La version complète du texte est disponible dans votre Quotidien.