Un nombre croissant de casques bleus canadiens blessés affirment avoir été oubliés par un gouvernement conservateur selon eux davantage préoccupé par l'Afghanistan que par la nécessité de rendre hommage proprement à ceux qui se sont sacrifiés pour leur pays.Ces soldats sont furieux que la Médaille du sacrifice, récemment créée, soit décernée rétroactivement à compter du 7 octobre 2001, date lors de laquelle le Canada est entré de façon formelle dans le conflit afghan.

Ottawa LA PRESSE CANADIENNE

Cette date signifie que les militaires qui ont été blessés ou tués lors de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre de Corée et de douzaines de missions de maintien de la paix dans le monde entier ne sont pas admissibles à recevoir la médaille, créée, selon les termes utilisés par le gouvernement, «pour honorer un membre des Forces canadiennes, un membre d'une force alliée ou un employé canadien civil, sous l'autorité des Forces canadiennes, blessés ou décédés dans des circonstances honorables au cours d'échanges hostiles».«C'est ce qui met vraiment en colère pas mal de gens», affirme Fred Doucette, âgé de 57 ans, capitaine à la retraite blessé au cou lors de l'explosion d'un obus à Sarajevo, en 1995.

«C'est comme si on oubliait toute une partie de notre histoire et de nos sacrifices», déplore-t-il.

Le débat entourant l'admissibilité à la Médaille du sacrifice fait rage sur Internet depuis l'annonce de la création de cette décoration, le 29 août, par la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean.

Dans un courriel envoyé aux membres de l'Association canadienne des vétérans pour le maintien de la paix et de l'Association canadienne de vétérans des forces de la paix des Nations unies, M. Doucette s'est dit «choqué, consterné et insulté» par la situation.

«C'est comme si le Canada n'avait jamais eu d'armée avant 2001, (comme) si personne n'avait été tué ou blessé avant 2001», affirme l'ancien combattant, qui a écrit au premier ministre Stephen Harper et compte s'adresser à des candidats conservateurs à ce sujet.

Ottawa a également décidé que la Médaille du sacrifice ne serait pas décernée à certains soldats morts en Afghanistan parce qu'ils n'ont pas été tués par des tirs ennemis, au grand désarroi des proches de ces militaires.