Un adolescent de 15 ans est mort dans un accident de construction horrible lorsqu'il a été enterré sous une montagne d'asphalte brûlant.

Steve Lambert

Le garçon faisait partie d'une équipe de revêtement de sol qui travaillait dans un stationnement de Stony Mountain, une ville en banlieue de Winnipeg, au Manitoba.

Le garçon était trop jeune pour travailler sur un chantier de construction en vertu des lois du travail de la province.

Le camion aurait inopinément déversé beaucoup trop d'asphalte, selon le chef du service d'incendie de la ville, Wallace Drysdale.

Le garçon a été recouvert jusqu'à la tête et les témoins qui l'ont sorti à l'aide de pelles ne voyaient que ses cheveux.

Il a été dégagé de l'asphalte en 15 minutes et son décès a été constaté sur les lieux de l'accident.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a affirmé que l'adolescent avait été identifié, mais son nom ne sera pas dévoilé dans l'immédiat à la demande de la famille.

Les représentants de la santé et de la sécurité en milieu de travail au Manitoba tentaient encore d'expliquer les circonstances de l'accident et ne voulaient pas faire de commentaires.

La Direction des normes de l'emploi du Manitoba interdit le travail des jeunes âgés de moins de 16 ans sur les chantiers de construction, mais il n'est pas inhabituel de voir des adolescents occuper de tels emplois, selon le chef Drysdale.

La GRC ne voulait toutefois pas préciser si des accusations seront portées.