À compter de l'automne, les cyclistes empruntant la rue Bank à Ottawa auront le choix entre verrouiller leur "deux roues" après un simple poteau ou encore après une oeuvre d'art.

Mis à jour le 23 juill. 2008
Dominique La Haye

À compter de l'automne, les cyclistes empruntant la rue Bank à Ottawa auront le choix entre verrouiller leur "deux roues" après un simple poteau ou encore après une oeuvre d'art.

Dans le cadre des travaux majeurs de remise en état de l'artère au centre-ville, la municipalité installera 90 supports à vélos en métal sur lesquels seront installés des panneaux affichant une oeuvre conçue par des artistes locaux.

Les passants pourront admirer ces dessins répartis sur la rue Bank, entre l'avenue Laurier et le Queensway. La Ville a dévoilé, hier, les 30 dessins exécutés par 27 artistes ayant remporté le concours.

Chaque oeuvre sera reproduite trois fois pour un total de 90 supports à vélos d'art public qui seront installés sur Bank. Ceux-ci seront placés par étape au cours des deux prochaines années. Les 30 premiers devant être montés à l'automne 2008.

"Nous avons reçu 169 propositions d'oeuvres et notre jury en a retenu, dans un premier temps, une cinquantaine. Nous avons ensuite organisé des consultations publiques, où les gens ont pu donner leur opinion", indique la planificatrice culturelle aux services communautaires et de protection de la Ville, Karen Nesbitt.

Le projet coûtera 160 000 $ et s'inspire de plusieurs villes canadiennes et américaines, dont Toronto et Winnipeg. Les oeuvres choisies ont été réalisées par Becky Armstrong, Sylvie Bordeleau, Gail Bourgeois, Jennifer Daigle, Dawn Dale, Kathryn Drysdale, Lesya Granger, Christopher Griffin, Marion Jean Hall, Deidre Hierlihy, Sean Hyatt, Marie Lugli, Roy Lumagbas, José Mansilla-Miranda, Don McVeigh, Christopher Racette, Bozica Radjenovic, Michael Reynolds et Chandler Swain, Mana Rouholamini, Karen Russell, John Sekerka, Zeena Sileem, Joanna Swim, Lisa Thomas, Amy Thompson, Howie Tsui et Eric Walker.

dlahaye@ledroit.com