Source ID:5b3c6ac4-8221-4633-867d-ed2a7f52bf68; App Source:alfamedia

Christian Jodoin, Rougemont

Christian Jodoin est pomiculteur à Rougemont.... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Christian Jodoin est pomiculteur à Rougemont.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des électeurs. Nos journalistes et nos photographes ont été à leur rencontre dans 100 villes différentes dans toutes les régions du Québec. Découvrez ce que les électeurs ont à dire.

Qu'est-ce qui vous préoccupe en ce moment ?

C'est le travail quotidien. De terminer le travail à temps.

Quelle est la dernière chose qui vous a mis de bonne humeur ?

Je suis toujours de bonne humeur ! Cette nuit, il a plu, tout est parfait, tout est sous contrôle. Le pire qui peut arriver, c'est une grêle. Ce matin, j'écoutais la météo, ils annoncent peut-être des périodes de grêle. Ça c'est stressant. À part de ça, ça va. Parce que 30 secondes de grêle, c'est fini, [la récolte est gâchée].

Quelle est la dernière chose qui vous a mis en colère ?

Le G7. Tu peux mettre ton argent ailleurs que là, tabarnouche. Tous les policiers... tout l'argent dépensé pour si peu.

Quelle est la dernière personnalité publique dont la mort vous a ému ?

Jean Lapierre. Parce qu'il était aimé, ce gars-là. C'était un gars du peuple. On l'écoutait, on avait confiance en ce gars-là.

Si vous pouviez vivre dans une autre ville du Québec, laquelle serait-ce, et pourquoi ?

Saint-Joseph-de-Mékinac. C'est LA place : tranquille, l'eau, les lacs sont beaux, c'est magnifique.

Si vous pouviez changer une seule chose dans votre circonscription, qu'est-ce que ce serait ?

J'avoue qu'ici, à Rougemont, c'est bien. On connaît tout le monde, c'est un petit village parfait. Je n'ai rien à reprocher.

Si vous pouviez changer une seule chose au Québec, qu'est-ce que ce serait ?

Offrir une aide accrue aux jeunes qui débutent en agriculture. Ce n'est vraiment pas facile ; ce n'est pas faisable, même.

Quel est le dernier contenu que vous avez partagé sur Facebook ?

Des photos de pêche.

Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

À la retraite. Ou plutôt semi-retraite. Je ne veux pas arrêter.

Qu'est-ce que c'est, pour vous, être québécois ?

Une occasion. On est chanceux. Tous les espaces verts qu'on a, c'est incroyable. C'est grand, le Québec, c'est un immense terrain de jeu pour la chasse, la pêche, l'agriculture.

Faites un voeu...

La santé.

Que feriez-vous si vous gagniez une somme importante ?

Gâter les enfants et les petits-enfants et m'installer les deux pieds dans l'eau, au bout d'un quai.

Dans votre vie, ces cinq objets sont-ils positifs ou négatifs ?

Téléphone

Positif.

Ordinateur

Positif.

Carte de crédit

Plus ou moins.

Télévision

Oui, ça prend ça, pour savoir ce qui se passe.

Bouteille de bière ou de vin

Pas nécessaire.

Vous devenez premier ministre demain. Quelle est la première phrase de votre premier discours ?

Enfin, ça va marcher droit !

Si un chef de parti croisait votre chemin pendant la campagne électorale, de quelle préoccupation aimeriez-vous lui parler? Préserver votre emploi, acquérir une propriété, refaire une route dangereuse? Dites-nous ce qui vous préoccupe, et pourquoi, en 250 mots, en écrivant à centvilles@lapresse.ca en prenant soin de préciser votre nom, votre âge, ce que vous faites et la municipalité dans laquelle vous vivez. Nous publierons un certain nombre de messages pendant la campagne électorale, en septembre.




publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

La liste:-1:liste; la boite:4372315:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer