• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Finance 
  • > Comment prendre de meilleures décisions d'investissement 
Finance

Comment prendre de meilleures décisions d'investissement

La quarantaine a sonné, vous n'avez plus le temps de chômer! Avec la carrière, les enfants et la maison, votre agenda ressemble à celui d'un ministre. Vous saisissez l'importance d'une bonne planification financière pour faire fructifier vos avoirs et vous assurer une retraite confortable, mais le temps passe si vite. 

Vous faites peut-être partie du quart de la population âgée entre 45 et 54 ans qui n'a toujours pas planifié sa retraite1. Restez calme; il est encore temps pour vous d'apprendre à gérer vos finances... à condition de commencer maintenant.

Par où commencer?

Le premier geste à poser dans toute planification financière est de faire une analyse de votre passif et de régler vos dettes. Après quoi, vous pourrez songer à une stratégie d'épargne.

Devant la panoplie de produits et de services financiers sur le marché, plusieurs dilemmes se présentent. Par exemple, faut-il d'abord rembourser votre RAP ou cotiser à un véhicule d'épargne? « Vous pouvez faire d'une pierre deux coups, soutient Sophie Labonne, conseillère principale, Investissements et planification de la retraite à la Banque Nationale. L'important, c'est de remettre à l'abri de l'impôt le rendement acquis sur ses investissements. Autrement dit, on cotise d'abord au REER. Avec le remboursement généré par sa cotisation, on pourra rembourser son RAP ou encore participer à un véhicule d'épargne comme le CELI ou le REEE, si on a des enfants. Il suffit de comparer votre taux d'imposition actuel à celui que vous prévoyez avoir au moment de décaisser. »

Passer à l'action

Toutes les facettes du plan financier étant liées les unes aux autres, la gestion de portefeuille doit entrer en équation avec la retraite, les placements, la succession, les assurances, la fiscalité et les aspects légaux.

Ainsi, un bon service de gestion privée de patrimoine tiendra compte de votre tolérance au risque, mais aussi des questions fiscales. Un planificateur financier jouera un rôle majeur auprès de vous en déterminant, par exemple, le montant du REER qui pourrait maximiser le remboursement fiscal généré par la cotisation REER initiale.

« Dans la vie des épargnants, fiscalité et investissement forment ''un vrai couple''. Pour rester unis à long terme, ils ont intérêt à se parler continuellement », illustre Sophie Labonne. Question de vous aider à prendre des décisions de placement éclairées, l'institution financière rassemblera pour vous des experts dans tous les domaines qui relèvent de la planification financière.

Puisque la législation et les marchés évoluent constamment, il sera essentiel de réviser votre plan financier minimalement aux trois ans ou en cas d'événement majeur, comme une naissance ou un décès. La révision du portefeuille, elle, doit se faire une fois par année, ne serait-ce que pour confirmer si le rendement acquis atteint les objectifs du plan financier.

Vous l'aurez compris, bien gérer vos finances, c'est beaucoup plus qu'une question d'argent. En faisant appel à un planificateur financier pour la gestion privée de votre patrimoine, vous choisissez d'investir dans un équilibre à long terme entre vos objectifs, votre tolérance au risque et votre situation fiscale.

L'union fait la force

Parmi les décisions d'investissement capables de répondre à vos besoins d'épargnant, le regroupement familial peut procurer des avantages importants aux membres directs de votre famille. En investissant des montants minimaux réduits, ils auront la possibilité de profiter de la même expertise éprouvée en gestion de portefeuille que vous sans pour autant compromettre la confidentialité de leur compte. De plus, le regroupement familial donne droit à une réduction automatique d'honoraires de service pour chaque dollar supplémentaire investi par l'un ou l'autre des membres du regroupement. Le conseiller personnel en gestion de patrimoine responsable d'un regroupement sera en mesure de suggérer les options les plus avantageuses et d'aborder de façon approfondie les questions de planification à long terme, notamment un plan successoral.

En somme, un service de gestion privée de patrimoine constitue une solution complète afin de vous permettre de faire face aux changements importants qui rendent la gestion de vos finances personnelles plus complexe.

[1] Institut de la statistique du Québec, 2014, plus récentes données disponibles.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer