Entreprises

7 façons de générer de la croissance

Tout entrepreneur rêve de voir son investissement grandir et se développer. Même lorsqu'une entreprise semble avoir atteint un plateau, différents moyens peuvent être déployés pour stimuler la croissance. « La croissance n'implique pas toujours d'étendre son offre de produits ou sa base de clients » explique Ian Penny, vice-président, Services bancaires aux PME, Banque CIBC.  « Ça peut se faire en réduisant les coûts ou en développant des moyens plus efficaces de faire le travail. » Voici quelques approches à envisager dans le cadre de l'élaboration d'une stratégie de croissance adaptée à votre modèle d'affaires.

1. De nouveaux marchés... ou de nouveaux produits

Si le marché à proximité semble saturé, il pourrait être temps d'ouvrir un nouvel emplacement dans un autre quartier ou dans une autre ville. Si votre produit s'y prête, la vente sur le Web peut vous permettre de l'offrir au-delà des frontières.

La diversification de l'offre permet quant à elle de combler d'autres besoins d'une clientèle similaire - par exemple, un détaillant de motos et de motos-marines vendra souvent des véhicules tout terrain et des motoneiges en hiver. On peut aussi chercher à tirer davantage de valeur des ressources déjà en place : comme un restaurant à la carte qui propose un menu à prix fixe le midi pour attirer la clientèle d'affaires.

Ian Penny, vice-président, Services bancaires aux PME, Banque CIBC... - image 2.0

Agrandir

Ian Penny, vice-président, Services bancaires aux PME, Banque CIBC

2. Réduire les coûts  

Un principe veut qu'il « n'y ait pas de petites économies ». Qu'il s'agisse de négocier plus étroitement avec ses fournisseurs, d'identifier de la matière première plus économique ou de faire un suivi rigoureux des dépenses, les gains générés peuvent ensuite être réinvestis dans l'entreprise pour en stimuler la croissance.

3. Mettre en place un système de référence

Encourager vos clients à vous en référer d'autres demande moins d'effort que de solliciter de parfaits étrangers. Une fois un projet complété, vous pouvez simplement demander à votre client s'il connaît d'autres personnes que vous pourriez aider. « Les références sont le meilleur moyen de faire grandir sa clientèle, » affirme M. Penny. « Lorsqu'un client vous approche déjà en confiance, vous connaîtrez souvent moins d'objections quant au prix, de plus grosses ventes et un meilleur taux de réussite pour conclure la transaction. » Lorsque la référence mène à la signature d'un nouveau contrat, vous pouvez remettre une ristourne ou un rabais au référent.

4. Ouvrir une franchise

Si votre entreprise possède un produit ou une méthode de travail uniques pouvant facilement être répliqués ailleurs, l'ouverture d'une franchise est une option intéressante. « La franchise est devenue l'un des moyens les plus rapides pour une entreprise de prendre de l'expansion au Canada, » souligne M. Penny.  Bien des entrepreneurs dans l'âme préféreront investir dans une recette qui a fait ses preuves - comme la vôtre - plutôt que de se lancer en affaires dans l'inconnu.

5. Simplifier et innover

Certaines tâches sont menées comme elles le sont simplement « parce qu'on a toujours fait comme ça. » Remettre en question les vieilles habitudes rend possible l'élaboration de méthodes plus performantes. Par exemple, une même pièce peut être utilisée dans des produits différents, ou l'espace de travail peut être aménagé de façon à synchroniser les activités des différentes stations. 

6. Procéder à une fusion ou une acquisition

Joindre ses activités à celles d'une entreprise compatible permet de décupler le potentiel d'affaires, tout en centralisant certains frais d'exploitation (ex. : service après-vente, comptabilité, etc.). Le partenaire idéal a la capacité de servir une clientèle semblable dans un marché différent ou d'offrir des produits et services complémentaires à l'entreprise.

7. Exporter

Si vos produits ou services peuvent être vendus à l'étranger, l'exportation peut devenir un levier de croissance intéressant et vous permettre d'être concurrentiel au sein de marchés plus lucratifs. « Avant de vous attaquer au marché de l'exportation, assurez-vous de consulter vos conseillers financiers et vos partenaires d'affaires pour effectuer les meilleurs choix pour votre entreprise, » recommande M. Penny.  « Faites vos devoirs et identifiez le meilleur marché étranger pour vous. Étudiez des paramètres comme le niveau de demande, les zones de croissance, la concurrence, la culture, les lois et les normes, et étudiez l'impact sur vos flux de trésorerie - l'exportation nécessite souvent un cycle de vente plus long. » Même si le marché de l'exportation peut ouvrir de nombreuses portes, il est crucial de ne pas perdre de vue les clients existants.

VISITEZ le site de CIBC pour d'autres conseils pour PME.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer