Emploi

Construction : place aux femmes

Bien que l'égalité femme-homme progresse dans plusieurs milieux professionnels, l'écart est toujours accablant dans l'industrie de la construction.
Même si les femmes sont 10 fois plus actives sur les chantiers qu'il y a 20 ans, celles-ci représentent seulement un peu plus de 1,5 % de la main-d'oeuvre. D'ici 2018, l'objectif est d'atteindre 3 %. Voici comment promouvoir la mixité en 5 points.

MYTHES

En 2017, les idées préconçues à l'égard des femmes n'ont plus leur place. L'argument béton pour contrer le mythe qui prétend que la construction n'intéresse pas les femmes? Plus de 6 000 femmes ont amorcé une carrière sur les chantiers depuis 20 ans. Trop exigeant physiquement? Tout le monde sait que ce n'est pas qu'une question de muscles, mais bien de compétences. À preuve, de plus en plus d'acteurs de l'industrie reconnaissent l'apport des femmes dans les équipes de travail. 

SOUTIEN

Travailleurs et employeurs gagnent à ce que les chantiers comptent davantage de femmes. La Commission de la construction du Québec a d'ailleurs mis en place, avec de nombreux partenaires, un programme d'accès à l'égalité des femmes dans l'industrie de la construction. L'objectif? Proposer une série d'actions concrètes visant à offrir aux femmes un parcours comparable à celui des hommes. Fait intéressant à noter, la CCQ offre un service d'accompagnement pour l'intégration des femmes dans l'industrie. Ce service est destiné aux femmes et à toute autre personne désirant les soutenir.

Consultez le programme complet.

ÉQUITÉ

Sachant que les besoins de relève sont d'environ 8 000 nouvelles ressources par année, pourquoi privilégier les hommes au détriment des femmes? Celles-ci méritent d'avoir les mêmes possibilités que leurs collègues masculins, selon les mêmes conditions d'emploi prévues aux conventions collectives. Les femmes sont embauchées parce qu'elles peuvent faire le travail. Après tout, ce sont les compétences qui comptent. Rien d'autre.

EMBAUCHE

La mixité en chantier est dans l'intérêt de tout un chacun. La CCQ a instauré une série de mesures qui permettent aux employeurs d'accéder à un plus grand bassin de main-d'oeuvre compétente, de bénéficier d'avantages concurrentiels et de compter sur une équipe plus performante, plus innovante et... plus féminine. Par exemple, pour chaque femme apprentie embauchée, un employeur peut faire travailler une personne apprentie de plus que la proportion apprenti-compagnon prévue sur un chantier.

RESPECT 

Saviez-vous que les principales causes poussant les femmes à quitter l'industrie sont la discrimination, le harcèlement et l'isolement? Le sexisme est dépassé et doit être dénoncé. Pensez à votre soeur, à votre fille, à votre amie. Accepteriez-vous que des propos discriminatoires soient tenus à leur égard? En contribuant à la mise en place d'un climat de travail respectueux, vous devenez un leader positif et permettez au milieu de la construction d'être le reflet du Québec d'aujourd'hui : une société moderne, équitable et diversifiée.

Visitez le site La Mixité en chantier

Partager

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer