• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Emploi 
  • > Les 5 questions d'entrevue les plus fréquentes (et comment y répondre comme un pro). 
Emploi

Les 5 questions d'entrevue les plus fréquentes (et comment y répondre comme un pro).

Ne serait-il pas génial de savoir exactement ce que les employeurs potentiels comptent vous demander à l'entrevue d'embauche? Préparé et confiant, vous pourriez en mettre plein la vue, les menant par le bout du nez avec votre charme et votre expérience.

Vous savez quoi? On sait déjà ce qu'ils vous demanderont. Bien sûr, chaque entrevue a son propre rythme, ses thèmes et ses questions spécifiques à l'emploi visé, mais il existe une gamme de questions de base sur lesquelles les recruteurs s'appuient presque toujours (avouons-le, nous ne sommes pas les gens les plus imaginatifs...)

En vous y préparant adéquatement, vous vous sentirez déjà moins nerveux lorsqu'un employeur dégainera une de ces questions.

Sur cette note...

Voici les 5 questions d'entrevue les plus fréquentes, et comment y répondre comme un pro :

Parlez-moi de vous

À peu près toutes les entrevues commencent par une question ouverte visant à briser la glace et vous faire parler de vous-même. C'est votre chance de vous présenter. Le hic, c'est que cette question ne vous concerne pas personnellement : elle s'adresse au candidat que vous êtes. Bien sûr, le recruteur veut savoir si votre personnalité convient à l'entreprise, mais ce qu'il veut surtout savoir, c'est si vous êtes capable de faire le travail.

Vous devriez dès lors pointer le projecteur sur vos expériences professionnelles et vos intérêts qui démontrent que vous êtes LE candidat pour le poste. Ce n'est pas pour autant le moment de commencer à réciter votre CV. Voyez cela comme un résumé de qui vous êtes professionnellement - le pitch d'ascenseur, mais pour vendre votre carrière. Oui, bon, c'est bien que vos passe-temps incluent de la maroquinerie et des arts martiaux brésiliens, mais il n'est pas pertinent d'en parler ici.

Exemple de ce que vous devriez dire :

Je suis un expert SEO obsédé par tout ce qui touche le Web, avec 10 ans d'expérience sur tout le cycle de marketing numérique - des annonces payantes aux microsites - pour des entreprises de toutes les tailles.

Exemple de ce que vous ne devriez pas dire :

J'ai une chaîne YouTube, et c'est tout ce qui m'intéresse dans la vie. C'est pourquoi je cherche un emploi pas trop prenant qui me permettra de me concentrer sur ce projet.

Pourquoi êtes-vous intéressé par cet emploi?

Êtes-vous excité à l'idée de travailler pour nous ou êtes-vous simplement désespéré de trouver un emploi (n'importe quel emploi!) ? Si le deuxième choix reflète davantage votre situation, ce n'est pas ce que les employeurs veulent entendre. Ils veulent avoir l'assurance que vous êtes vraiment intéressé par leur industrie et leur entreprise. Ils veulent voir que vous avez fait vos recherches, que vous les connaissez. Cela démontre votre intérêt, en plus de témoigner d'un haut niveau de préparation et de professionnalisme.

Exemple de ce que vous devriez dire:

Je suis intéressé à travailler pour Tesla depuis que la toute première Roadster a été lancée. Je suis passionné par la technologie et l'innovation, et ce poste me permettrait de conjuguer ma passion et mon expérience de travail. En plus de travailler pour une entreprise en laquelle je crois vraiment.

Exemple de ce que vous ne devriez pas dire :

J'ai besoin d'argent.

 Quelles sont vos plus grandes forces?

Cette question peut sembler facile - vous connaissez vos forces, non? Prudence. Lisez attentivement l'offre d'emploi, et assurez-vous de mentionner des forces qui correspondent à ce qui est recherché dans la description du poste. Recherchent-ils des joueurs d'équipe avec des compétences en leadership? C'est l'occasion de parler de vos compétences en communication et de votre facilité à parler en public. Si vous êtes inquiet de paraître vantard ou arrogant, citez un collègue ou un patron qui a relevé vos forces par le passé. Un autre bon conseil est d'illustrer votre propos avec des réalisations concrètes et mesurables - prévoyez une anecdote à cet effet.

Exemple de ce que vous devriez dire :

On m'a dit que j'étais un bon communicateur et, en fait, dans mon emploi actuel, je préside une réunion hebdomadaire où je présente des objectifs et des réalisations à toute l'entreprise.

Exemple de ce que vous ne devriez pas dire :

On a combien de temps? Car ça peut être long! J'excelle dans tout ce que j'entreprends...

Quelles sont vos faiblesses?

Ici, si vous en dites trop, vous allez refroidir l'employeur. D'un autre côté, si vous dites : « Je n'ai pas de faiblesses, je suis parfait », ils croiront que vous mentez ou que vous manquez cruellement d'auto-analyse. Quoi faire, alors?

Pensez à une faiblesse réelle, mais en choisissant quelque chose qui n'est pas un pré-requis essentiel pour l'emploi.

Expliquez comment vous vous êtes rendu compte de cette faiblesse et ce que vous faites pour l'améliorer. Cela montre que vous capable d'introspection, que vous avez la volonté d'apprendre et que visez de toujours vous améliorer. L'humour, dans la mesure où cela demeure de bon goût, peut également vous donner un coup de pouce.

Exemple de ce que vous devriez dire:

Je suis souvent trop dur avec moi-même. C'est une chose sur laquelle je travaille.

Exemple de ce que vous ne devriez pas dire :

Je travaille trop, et je suis perfectionniste.

Où vous voyez-vous dans 5 ans?

Le saute-mouton professionnel est la nouvelle norme sur le marché du travail, et la plupart des employeurs reconnaissent que les travailleurs les plus jeunes (et souvent les plus ambitieux) sont toujours à l'affut de nouvelles opportunités. Sachant cela, vous n'avez pas à prétendre que vous serez au même endroit dans 5 ans. À la place, imaginez l'emploi de rêve qui, idéalement, se trouve au sein de l'entreprise pour laquelle vous postulez - investissez-y vos passions, vos intérêts et votre expérience. Cela montre aux employeurs que vous êtes ambitieux, que vous savez où vous allez, et que vous cherchez à monter les échelons professionnels.

Exemple de ce que vous devriez dire :

Dans 5 ans, je me vois dans un poste d'éditeur. J'aurai plus de 15 ans d'expérience en journalisme. Je serai donc prêt pour un poste plus stratégique, où je pourrai utiliser mon expérience pour diriger une équipe.

Chaque entrevue est différente, mais si vous maîtrisez ces 5 questions, vous serez en mesure de compter un maximum de points sur ces thèmes imposés... Sait-on jamais, quelques solides réponses peuvent parfois faire toute la différence pour convaincre un recruteur que vous êtes la perle rare.

 Consultez les emplois affichés en ce moment.

 Vous aimeriez en savoir plus?

Abonnez-vous au bulletin électronique de Workopolis.

Partager

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer