Automobiles

Votre auto a pris l'eau? 4 choses à savoir absolument

Des milliers de québécois ont fait face aux inondations. Et les pluies diluviennes sont de plus en plus fréquentes au Québec. Avez-vous la protection qu'il vous faut?

1.    Auto inondée = danger!

Conduire une auto qui a été inondée pose un risque sérieux pour votre sécurité et celle des autres personnes sur la route. 

Même si votre auto semble démarrer normalement, ne vous fiez pas aux apparences. L'eau peut causer des dommages à de nombreuses pièces et à des composantes électroniques essentielles au bon fonctionnement de votre auto.

Dans la plupart des cas, un véhicule qui a été inondé ne peut pas être remis en circulation.  Il sera déclaré « irrécupérable ». Seules certaines pièces pourront être recyclées.

2.    Appelez votre assureur le plus tôt possible

N'appelez pas votre garagiste, mais bien votre assureur!

C'est lui qui doit procéder à l'inspection et l'évaluation des dommages subis par votre véhicule. Il déterminera si votre auto est irrécupérable selon les critères établis par la SAAQ.

3.    Vérifiez si vous êtes couvert

Vous êtes couvert si vous avez :

  1. La protection « tous risques »,
  2. La protection « accident sans collision », ou
  3. La protection « risques spécifiques ».

Vous n'êtes pas couvert si vous avez seulement une assurance responsabilité civile ou une assurance collision.

En cas de doute, relisez votre contrat d'assurance ou appelez votre assureur.

Plus tôt vous appelez, plus tôt vous serez indemnisé.

4.    Vous serez indemnisé en 60 jours maximum

Lorsque vous déclarez les dommages à votre assureur, celui-ci peut vous demander des renseignements supplémentaires ou des pièces justificatives.

Si vous êtes couvert, vous serez indemnisé 60 jours suivant la réception de votre déclaration à l'assureur, ou des renseignements et des pièces justificatives demandés.

Le montant de votre indemnité dépendra de l'option choisie dans votre contrat d'assurance : valeur à neuf ou valeur au jour du sinistre.

N'oubliez pas de déduire la franchise, soit le montant de base que vous devez payer vous-même en cas de sinistre!

En résumé

85 % des Québécois ont choisi une assurance auto qui couvre les inondations en 2016.

Avec les intempéries qui touchent de plus en plus fréquemment le Québec, considérez une protection tous risques ou accident sans collision pour protéger votre auto contre les forces de la nature.

Ces protections couvrent plusieurs situations :

  • Les inondations,
  • La grêle et les pluies diluviennes (très abondantes),
  • Les feux de forêt.

Ces protections couvrent aussi :

  • Le vol de votre auto,
  • Le vandalisme,
  • Le remplacement de pare-brise.

Vous connaissez quelqu'un dont l'auto a été inondée ? Partagez cet article!

En savoir plus sur l'assurance automobile : gaa.qc.ca

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer