Automobiles

2/10

Tout sur les sièges d'auto pour enfants

Pour la majorité d'entre nous, les voitures évoquent bien plus que mécanique, transmission et boîte de vitesses. Elles font partie intégrante du quotidien. C'est pourquoi nous avons créé En voiture, un rendez-vous XTRA qui rend l'automobile accessible.

Si vous êtes parent, il est clair que vous prenez à coeur tout ce qui touche à la sécurité en voiture. Pas question de choisir le siège d'auto pour votre enfant les yeux fermés : c'est un des achats les plus importants qui soient ! Voici un tour d'horizon des différents types de sièges nécessaires jusqu'à ce que votre petit soit assez grand pour choisir seul sa place dans la voiture.

La coquille (siège pour bébé)

C'est le tout premier siège pour votre poupon. Avant l'achat, assurez-vous que le modèle de coquille qui vous intéresse est conforme à votre véhicule. Vous installerez la base du siège sur la banquette arrière, avec la ceinture de sécurité ou avec le système d'ancrage universel (SAU). Deux vérifications seront importantes : la base ne doit pas bouger (ni vers l'avant ni sur le côté), et votre bébé devra être incliné à 45 degrés. Comme votre poupon fera face vers l'arrière, un petit miroir peut s'avérer pratique pour voir sa frimousse lorsque vous serez au volant. Il n'existe pas de limite d'âge pour ce type de siège : c'est plutôt le poids de votre bébé qu'il faut vérifier, ainsi que sa taille. Il est temps de changer pour un siège pour enfant lorsque ce dernier pèsera 10 kg (22 lbs) ou quand sa tête arrivera à 2,5 cm (1 po) du haut du siège. Vous n'êtes pas certain de tous les ajustements ? Faites valider le tout au poste de police le plus près de chez vous. Sachez aussi qu'une infirmière vérifiera l'ajustement du bébé et les sangles de la coquille avant le retour à la maison.

Le siège pour enfant

Ce siège sera le deuxième destiné à votre enfant, et celui qu'il utilisera le plus longtemps. Au début, puisque votre bébé a encore le cou fragile et la tête lourde, vous devrez installer le siège face vers l'arrière du véhicule. Dans cette position, il sera mieux supporté en cas d'impact, et ce, même si ses jambes touchent la banquette. Ensuite, lorsqu'il sera trop grand ou trop lourd (selon les indications émises dans le livret d'instruction), vous tournerez le siège vers l'avant.

Il est important de vérifier la limite de poids total (l'addition du poids du siège et de celui de l'enfant) tolérée par le SAU de votre véhicule. Vous trouverez cette information dans le manuel de votre voiture. Une fois cette limite dépassée, vous fixerez le siège avec la ceinture de sécurité. Il est à noter que vous pourriez avoir besoin d'utiliser une pince de sécurité si vos ceintures ne sont pas munies d'un dispositif de verrouillage intégré. Consultez au besoin votre guide du propriétaire.  

Le siège d'appoint

Théoriquement, il est possible d'utiliser un siège d'appoint avec un enfant qui pèse au moins 18 kg (40 lbs), mais le siège pour enfant vers l'avant reste le choix le plus sécuritaire - en autant que le duo poids-taille soit respecté. Ce siège semble facile à installer, mais il est nécessaire de faire tous les ajustements requis. Parcourez attentivement le manuel d'instruction pour en avoir le coeur net.

La période d'utilisation de ce type de siège est plus ou moins longue. Beaucoup d'enfants aiment être sur un siège d'appoint pour pouvoir mieux voir à l'extérieur. Un enfant n'a plus besoin de siège d'appoint quand, une fois qu'il est assis directement sur la banquette de la voiture, la ceinture de sécurité se dépose sur le milieu de son épaule et sur ses hanches, sans s'appuyer sur le cou et le ventre - et lorsque, bien accoté au fond, sur le dossier, il est capable de plier ses genoux sur le rebord du banc.   

Bon à savoir

- Il existe une date d'expiration pour les sièges. Elle est habituellement indiquée sur ceux-ci. Autrement, vérifiez dans le manuel d'instruction ou directement auprès du fabricant. 

- Certains sièges sont des 2-en-1 ou des 3-en-1 qui grandissent avec l'enfant (ils passent de siège d'auto à siège d'appoint, par exemple). Une bonne idée consiste à programmer des rappels - sur votre téléphone -, question de vérifier si le siège est toujours adéquat pour le poids et la taille de votre petit.

- N'oubliez pas que les ajustements ne sont pas toujours les mêmes : ils varient selon le modèle du siège et votre voiture. Voilà quelque chose à garder en tête, notamment si vous avez deux véhicules.

- Un enfant peut s'asseoir à l'avant de l'automobile seulement à partir de l'âge de 12 ans. Avant cet âge, le siège arrière demeure l'endroit le plus sécuritaire pour lui. En cas d'impact, les sacs gonflables à l'avant pourraient être dangereux pour son petit corps.

Des questions ou des doutes subsistent chez vous ? Adressez-vous au Réseau de vérification de sièges d'auto pour enfants.

Revenez-nous le 27 mai afin de partir en vacances l'esprit tranquille grâce à notre liste des essentiels pour un voyage sans soucis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer