Automobiles

Technologie et sécurité: quand votre voiture décide pour vous

La chaussée est glacée. Un arrêt obligatoire se profile à quelques dizaines de... (Crédit photo: General Motors)

Agrandir

Crédit photo: General Motors

La chaussée est glacée. Un arrêt obligatoire se profile à quelques dizaines de mètres au-devant de votre voiture. Il y a quelques années encore, le conducteur aurait dû se convaincre de pomper ses freins et maîtriser sa direction. Voilà cependant que les systèmes ABS ont pris le relais et que ce pompage n'est plus nécessaire. Mais est-ce vraiment une bonne chose ?

DÉRESPONSABILISATION DU CONDUCTEUR

Il est à première vue légitime d'en douter. Cette technologie de sécurité assez élémentaire qui équipe désormais la grande majorité des véhicules a aussi un effet indésirable : celui de déresponsabiliser le conducteur.

Dans ce cas-ci, le conducteur sera possiblement moins vigilant quant à la direction à prendre et s'imaginera que le freinage sera plus efficace grâce au système de stabilité de la voiture, ce qui le rendra moins prudent. Ce genre d'analyse peut aussi se refléter avec la plupart des nouvelles technologies de sécurité. Les dispositifs de freinage assistés, à titre d'exemple, peuvent certes sauver des vies en zone urbaine. Cependant, ils peuvent aussi distraire l'attention du conducteur et réduire sa vigilance globale à la route !

DES TECHNOLOGIES DISTRAYANTES

Les avertisseurs de changement de voie, les régulateurs de vitesse adaptatifs et autres systèmes électroniques embarqués peuvent tous avoir le même résultat : en créant un faux sentiment de sécurité, ils augmentent le temps de réponse des conducteurs assis derrière le volant, qui seront portés à être moins attentifs qu'ils ne l'auraient été sans ces systèmes.

C'est un peu le même principe lorsqu'on pense au domaine de l'assurance : un individu étant protégé et couvert par une police complète prendra en général plus de risques qu'une personne non couverte, qui sait que les conséquences pourraient être énormes. À l'instar, un individu qui sait que sa voiture lui donnera des alertes en cas de menaces sur la route ou l'aidera dans les manoeuvres dangereuses sera probablement moins attentif et prudent !

FIABILITÉ DISCUTABLE DE LA TECHNOLOGIE

Il ne faut pas non plus oublier que ces technologies ne sont pas sans faille. La preuve : au moment du dévoilement de son système City Safety il y a quelques années, le constructeur suédois Volvo avait préparé toute une mise en scène et un gros déploiement marketing. Pendant que l'ingénieur s'expliquait, un VUS devait circuler en arrière-plan et s'immobiliser tout seul devant un obstacle, sans l'aide d'un conducteur. Malheureusement, le système a eu un malheureux raté et le VUS a embouti directement dans un camion stationné...

Ainsi, tous ces dispositifs de sécurité ont malheureusement la même caractéristique : ils restent des appareils technologiques qui n'ont pas une efficacité prouvée à 100%...

Un autre exemple parfait : les fameux GPS qui nous guident à travers les dédales des routes, maintenant intégrés dans la majorité des voitures de l'année. Ces appareils peuvent s'avérer d'une aide incomparable, mais peut-on réellement s'y fier aveuglément sans prendre avec nous d'autres précautions comme une carte routière ? Si votre appareil connaît un pépin technique et vous dit de vous engager, par exemple, dans une voie à sens contraire, vous devrez être assez alerte pour ne pas suivre ces directions et vous fier plutôt à votre bon jugement.

À PRENDRE AVEC MODÉRATION

Heureusement, tout n'est pas que négatif en matière de technologie automobile. Les systèmes embarqués comme celui que l'on retrouve sur la berline compacte Buick Verano 2015 ou ses consoeurs des GM, par exemple, sont moins intrusifs, mais tout aussi efficaces.

L'ajout sur ces véhicules de caméra permettant de détecter les obstacles et même de déclencher une alerte sonore en cas de présence latérale ne remplacera certes jamais les réflexes du conducteur, mais elle l'avertit d'un danger imminent.

C'est bien là tout le débat : la technologie est intéressante, mais elle ne remplacera jamais le bon jugement de quiconque. À moins que l'on soit au volant d'une voiture du futur complètement autonome, mais nous ne sommes pas encore rendus à cette étape.

Partager

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer