Recherche Voyage

L'art de manier les baguettes

Bonne nouvelle: du Tibet à Hokkaido, la technique de... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Bonne nouvelle: du Tibet à Hokkaido, la technique de base pour manier les baguettes reste la même. Voici donc un petit rappel pour les débutants, petits ou grands.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un séjour en Asie prévu sous peu? Affûtez vos baguettes! Qu'il s'agisse de la technique de manipulation ou des petits impairs que l'on peut commettre à son insu, voici les conseils d'une paire de chevronnées en la matière, respectivement d'origine chinoise et japonaise.

Voici la bonne façon de tenir ses baguettes.... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Voici la bonne façon de tenir ses baguettes.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Bonne nouvelle: du Tibet à Hokkaido, la technique de base reste la même. Voici donc un petit rappel pour les débutants, petits ou grands: placez la première baguette comme si vous teniez un crayon, mais en la déposant contre l'annulaire. La base du pouce la presse et la maintient en place. La seconde, mobile, sera placée entre l'index et le majeur, maintenue par le haut du pouce. 

«Les baguettes sont vraiment le prolongement des doigts, et le poignet ne doit pas être cassé, dans un sens ou dans l'autre», souligne Nico Fujita, critique gastronomique japonaise résidant à Montréal.

«Ne vous précipitez pas, assurez-vous que vos doigts et poignets sont bien relaxés, et exercez-vous souvent», recommande quant à elle Catherine Tse, journaliste spécialisée en voyage et en gastronomie, d'ascendance chinoise.

Bien que les enfants japonais s'entraînent avec des petits pois, imposer cela aux vôtres ou à un débutant reste déconseillé. «C'est une vraie torture et ça peut être décourageant, prévient Mme Tse, mais des grains de maïs soufflés feront d'excellents éléments pour s'exercer. Aussi, évitez les baguettes articulées, avec des ressorts. Elles créent de mauvaises habitudes dont on aura du mal à se débarrasser.»

Parfaire art et technique

Si on maîtrise déjà la technique de base, l'exercice des petits pois sera en revanche tout indiqué pour peaufiner son habileté. «C'est petit, rond et glissant. Excellent pour s'exercer!», note Mme Fujita, précisant que certains sushis peuvent aussi donner du fil à retordre. «Cela demande plus de force pour le pincer et le lever, et veiller à ce qu'il ne se décompose pas.»

Nico Fujita nous montre la manière formelle de... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Nico Fujita nous montre la manière formelle de boire une soupe au Japon.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

La Nipponne nous a également montré comment les baguettes peuvent se substituer au couteau, en les ramenant l'une vers l'autre. L'inverse est également possible, en écartant les baguettes. «Mais on en a rarement besoin au Japon, notre cuisine étant prédécoupée», rappelle Nico Fujita.

Cela dit, l'amélioration ne se cantonne pas à la technique; on peut aussi apprendre des règles élaborées de cet art. Un exemple parmi cent: boire une soupe. «En Chine, il y a une cuillère pour cela. Pas au Japon», fait remarquer la critique, tout en décortiquant la manière «polie» de procéder: on lève le bol, baguettes placées dans la même main, puis on les attrape de l'autre main pour retenir les éléments solides afin de boire le bouillon.

Personne ne vous en voudra si vous n'êtes pas un pro, du moment que les conseils suivants sont respectés.

Si vous voulez passer pour un malotru...

L'utilisation des baguettes répond à des codes sociaux de politesse et d'éducation. Catherine Tse et Nico Fujita ont dressé pour nous une liste d'impairs à éviter:

  • Les planter dans un bol de riz.
  • Hésiter, baguettes en l'air, ou fouiller un plat en cherchant un morceau en particulier.
  • Les employer pour rapprocher ou déplacer des bols ou des plats.
  • Les mâchouiller ou les lécher.
  • Les utiliser pour pointer quelqu'un ou quelque chose.
  • Les poser en travers de son assiette ou à même la table.
  • Les laisser dans un plat commun.
  • Employer ses propres baguettes et non celles du plat commun.
  • Les utiliser pour faire des percussions.

Un pose-baguettes.... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Un pose-baguettes.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Faire une pause avec les pose-baguettes

Utiliser systématiquement les pose-baguettes est essentiel. Le hic: «Certains izakayas [pubs japonais] n'en fournissent pas», prévient Nico Fujita. Alors, on fait quoi? «On en fabrique un soi-même, improvisé, avec ce que l'on a sous la main!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer