Recherche Voyage

Croisières: ce que vous devez savoir

Les Caraïbes sont une bonne destination pour une... (PHOTO FOURNIE PAR DISNEY CRUISE LINE)

Agrandir

Les Caraïbes sont une bonne destination pour une première croisière. Ci-dessus: l'île privée de Disney dans les Bahamas.

PHOTO FOURNIE PAR DISNEY CRUISE LINE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Spécial croisières

Voyage

Spécial croisières

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les croisières. »

Samuel Larochelle

Collaboration spéciale

La Presse

Qu'elles soient dans les Caraïbes, sur la Méditerranée ou la mer Baltique, les croisières ont toutes leurs spécificités. Il vaut donc mieux se préparer avant d'embarquer.

Durée

Pour une première expérience, la majorité des Québécois voguent dans les Caraïbes. «Comme ça dure entre 5 et 7 jours, c'est idéal pour voir si tu aimes le concept d'être à bord d'un navire, explique Isabelle Côté, coordonnatrice logistique et expérience client pour le gestionnaire de croisières Destination Nord-Amérique. Quand tu traverses l'Atlantique sur le Queen Mary 2, tu passes plusieurs jours de suite à bord et il faut vraiment aimer ça.»

En famille ou en amoureux

Parents et enfants trouveront leur compte sur la Norwegian Cruise Line ou sur les bateaux Disney. «Il y a des programmes consacrés aux enfants, des parcs d'attractions et des garderies, souligne Mme Côté. Dans le nouvel Escape, il y a même une piste de go-kart!» Pour les familles au budget limité, Shirley Pu, gérante chez Vasco centre-ville, suggère les Croisières MSC, qui offrent régulièrement des promotions pour les mineurs. Si vous voyagez en amoureux, elle propose la ligne Celebrity ou Royal Caribbean. «Ce n'est pas pour une lune de miel, mais un voyage plus intime, tranquille, avec moins d'enfants», dit-elle.

Les bateaux Disney conviennent évidemment aux familles.... (PHOTO FOURNIE PAR DISNEY CRUISE LINE) - image 2.0

Agrandir

Les bateaux Disney conviennent évidemment aux familles.

PHOTO FOURNIE PAR DISNEY CRUISE LINE

La cabine

Vous rêvez de regarder la mer par le hublot? Eh bien, réservez-le! «Les cabines ne donnent pas toutes accès à l'extérieur, précise Shirley Pu. On peut réserver une cabine avec hublot ou avec balcon. Toutefois, si vous n'avez pas de fenêtre, certains bateaux offrent une technologie permettant de voir dehors.»

Le nombre de passagers influence le prix des cabines et des services. «C'est moins cher s'il y a 4000 personnes à bord», dit Isabelle Côté. Elle affirme d'ailleurs qu'il ne faut pas avoir peur d'un tel nombre. «On n'a jamais l'impression que ça déborde de monde, car il y a énormément d'espaces communs. C'est comme une ville de 5000 personnes: tout le monde n'est pas sur le parvis de l'église en même temps.»

Dans sa valise

Outre les vêtements adaptés à la température et aux activités du secteur visité (exemple: si vous faites un arrêt au Machu Picchu, apportez le nécessaire pour une excursion), il faut penser à des vêtements relativement chics sur les bateaux où l'on organise une soirée du capitaine. Et surtout: de bons souliers. Pour la marche lors des escales et les activités sportives. «On peut faire du jogging sur le bateau et plusieurs activités [basketball, mini-golf, etc.] qui nécessitent des souliers de sport», explique Shirley Pu.

Sans oublier... le passeport et les médicaments dans votre bagage à main. «C'est l'erreur la plus fréquente, affirme Isabelle Côté. Les gens oublient ça dans leur valise et c'est pratiquement impossible de la retrouver sur le quai, parmi les 5000 à 10 000 autres prêtes à être chargées.»

Le port de Reine, dans les îles Lofoten,... (Photo Damon Winter, archives The New York Times) - image 3.0

Agrandir

Le port de Reine, dans les îles Lofoten, en Norvège, vu du MS Trollfjord.

Photo Damon Winter, archives The New York Times

Où et quand?

Caraïbes: évitez la période des ouragans, d'août à novembre

Alaska: d'avril à septembre

Hawaii, côte ouest des Amériques, Asie et Océanie: surtout pendant l'hiver

Europe: l'été

Méditerranée: l'été... mais presque à longueur d'année

Excursions

On peut tout réserver avant notre départ ou faire des réservations sur le bateau. Et même improviser en solo lors des différentes escales. «Mais si vous manquez le bateau, c'est votre responsabilité», prévient Mme Pu. Isabelle Côté suggère de réserver quelques incontournables, pour faciliter la gestion du budget, et prévoir un semblant d'itinéraire pour une sortie indépendante. «Il faut toujours s'informer pour savoir si le navire accoste à un endroit qui facilite nos déplacements. Par exemple, à Marseille, on arrête près des conteneurs et c'est impossible de circuler à pied.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer