Recherche Voyage

Six leçons pour bien camper

La meilleure façon d'apprendre les tenants et aboutissants... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

La meilleure façon d'apprendre les tenants et aboutissants du camping, c'est encore d'aller camper avec des gens expérimentés.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ah! Le camping! Les nuits étoilées. Le chant des oiseaux au réveil. Le paradis! Le camping peut cependant se transformer en histoire d'horreur, avec sac de couchage mouillé, réchaud inutilisable et glacière dévalisée par des voleurs à quatre pattes. Geneviève Guertin, professeure de plein air au Collège Lionel-Groulx, a l'habitude d'enseigner à des jeunes qui n'ont jamais campé de leur vie. Elle nous donne ses petits trucs.

L'apprentissage

La meilleure façon d'apprendre les tenants et aboutissants du camping, c'est encore d'aller camper avec des gens expérimentés. Les experts sont souvent ravis de faire part de leurs connaissances. Les campeurs novices peuvent aussi participer à des programmes d'initiation au camping offerts dans des parcs nationaux ou provinciaux. C'est ainsi que Parcs Canada organise avec le détaillant MEC des fins de semaine d'initiation au camping dans des parcs des 10 provinces du pays. Au Québec, ces événements ont lieu en juin et en juillet au parc de la Mauricie ainsi qu'aux lieux historiques des Forts-de-Lévis, du Canal-de-Chambly et du Canal-de-Lachine. Pour sa part, la SEPAQ offre un programme Découverte camping au parc national d'Oka. Il faut toutefois s'inscrire le plus tôt possible. Les campeurs novices peuvent aussi se lancer à l'aventure dans leur cour. S'il y a un problème, un lit bien chaud et un réfrigérateur bien froid ne sont jamais loin.

La préparation

Il faut consulter les différents sites internet pour bien choisir son terrain de camping et s'informer au sujet des installations disponibles. Y aura-t-il un bloc sanitaire avec des douches chaudes? Un petit dépanneur? Il faut aussi vérifier les prévisions météo: est-ce qu'on prévoit de la pluie? Des nuits froides? Geneviève Guertin recommande de dresser une liste d'équipements pour être sûr de ne rien oublier. Elle suggère également de louer l'équipement avant de l'acheter, ce qui permet de voir s'il correspond vraiment aux besoins spécifiques du campeur. Elle recommande de tester certains équipements, comme le réchaud, avant de partir. «Si les gens ne connaissent pas la tente, ils devraient essayer de la monter avant le départ, surtout s'ils prévoient arriver le soir, indique-t-elle. Ils peuvent vérifier s'ils ont tous les morceaux: le nombre de piquets, le double toit, etc.»

L'installation

Il faut bien choisir le lieu précis où l'on dresse la tente pour ne pas avoir de mauvaises surprises. «Il ne faut pas installer sa tente dans une dépression, parce que s'il pleut, c'est sûr qu'on se retrouve dans l'eau», rappelle Geneviève Guertin. Il faut également enlever les petits cailloux pointus et les branchettes qui rendront le sommeil difficile. Il faut aussi veiller à se protéger du vent et, si on prévoit du temps caniculaire, rechercher l'ombre des arbres. Enfin, il faut tenir compte de la proximité des services. Est-ce que le campeur veut être près du bloc sanitaire (et ainsi faciliter la petite «pause-santé» du milieu de la nuit) ou être plus loin (et jouir peut-être d'un peu plus de tranquillité)?

L'alimentation

On peut très bien manger en camping. Il suffit de bien prévoir ses repas et de profiter des spécialités locales, comme du homard lorsqu'on campe sur le bord de la mer. Il faut toutefois protéger sa nourriture des gourmands à quatre pattes. Ainsi, il ne faut absolument pas laisser la moindre nourriture dans la tente. «Ce n'est pas nécessairement à cause des ours, mais ça peut être juste un écureuil qui va faire un trou dans la tente pour rejoindre ça», note Geneviève Guertin. Il faut aussi se rappeler que les ratons laveurs sont experts dans l'ouverture des glacières, même les plus sophistiquées. Il est donc préférable de placer celles-ci dans la voiture. Enfin, il faut faire le ménage du site avant le coucher: un sac de guimauves laissé ouvert sur la table de pique-nique va attirer bien des bestioles, grandes et petites.

Le respect des autres

La plupart des gens aiment écouter les sons de la nature: le vent dans les feuilles, le pic-bois, les grenouilles à la brunante. Or, le bruit des conversations et de la musique se propage facilement dans les terrains de camping. Il faut donc garder le niveau sonore des conversations plutôt bas, surtout en soirée, et se passer de musique. Il sera toujours possible d'écouter les grands succès de l'heure dans la voiture au retour. Il faut aussi contribuer à garder propres les espaces communs, comme la plage et le bloc sanitaire. Pas question de laisser tomber ses mégots partout et de lancer ses coeurs de pomme dans les fourrés. Il faut aussi tenir son chien bien en laisse et ramasser ses gros besoins.

Le respect de la nature

Évidemment, il ne faut pas endommager l'environnement, comme récolter de l'écorce de bouleau ou cueillir des nénuphars. Si on veut faire du feu, il est préférable d'acheter du bois auprès du responsable du camping. Sinon, il faut recueillir uniquement du bois mort, si possible loin des campements. Il faut également veiller à utiliser les espaces de feu existants et protéger les cours d'eau. «Il ne faut pas laver ses choses directement dans le lac ou la rivière, note Geneviève Guertin. Quand on verse l'eau de vaisselle [à bonne distance des cours d'eau], il ne faut pas laisser des traces, comme des grains de riz. On peut utiliser un petit tamis et mettre les traces de nourriture dans notre sac à déchets.» Enfin, il ne faut pas déranger la faune et, surtout, ne pas la nourrir.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Camping: la tente, un objet qui évolue

    Nouvelles

    Camping: la tente, un objet qui évolue

    Il y a l'apparence, la légèreté, la grandeur, le prix... Les campeurs qui se mettent à la recherche d'une tente ont l'embarras du choix lorsqu'ils... »

  • Quel type de campeur êtes-vous?

    Nouvelles

    Quel type de campeur êtes-vous?

    L'adage dit que le bonheur n'est pas un lieu où l'on arrive: il est une manière de voyager. Mais pour les campeurs, le bonheur à destination dépend... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer