Recherche Voyage

Le courrier du globe-trotter: virée dans les Maritimes

La Cabot Trail est cette route célèbre qui effectue... (Photo Thinkstock)

Agrandir

La Cabot Trail est cette route célèbre qui effectue une boucle de 300 km autour de l'île du Cap-Breton. Il s'agit d'un incontournable pour quiconque se rend en Nouvelle-Écosse.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Destination : l'est du Canada. Voyageurs : un couple dans la soixantaine. Durée du voyage : trois semaines.

Question : Nous sommes un couple au début de la soixantaine et nous aimerions faire un road trip de trois semaines dans l'est du Canada. La proximité de la mer et les routes bucoliques sont un atout. Nous aimerions voir le Nouveau-Brunswick, peut-être la Nouvelle-Écosse, les Îles-de-la-Madeleine et l'Île-du-Prince-Édouard. Nous privilégions les hôtels de charme. Nous aimons la culture, la nature et la relaxation.

Réponse : Voyager au Canada, en cette période où le taux de change décourage tout projet de voyage aux États-Unis, s'avère une option fort intéressante. Et visiter les provinces maritimes est loin d'être un prix de consolation.

En trois semaines, vous aurez le temps de découvrir la côte acadienne au Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que la Nouvelle-Écosse et sa fameuse Cabot Trail.

LE NOUVEAU-BRUNSWICK

Commencez votre aventure dans l'est du pays avec le Nouveau-Brunswick. Pour rester en contact avec l'eau, rien de mieux que de longer la côte acadienne. De Campbellton jusqu'à Bayfield, vous croiserez sur votre route bon nombre de parcs provinciaux et nationaux ainsi que de jolies plages. Les possibilités de s'arrêter sont nombreuses. Voici, en vrac, quelques suggestions, en partant du nord vers le sud.

- Campbellton pour son Festival du saumon, qui a lieu cette année du 28 juin au 3 juillet.

- Grande-Anse, petit village côtier avec une petite plage.

- Parc national Kouchibouguac, pour ses sentiers pédestres, sa plage et son terrain de camping.

- Bouctouche, pour connaître la communauté qui a donné naissance à Antonine Maillet, auteure de La Sagouine. En plein coeur de la baie, un espace a été aménagé pour rappeler aux gens de quoi avait l'air l'Acadie au début du XXe siècle.

- Parc provincial de la plage Parlee, pour les plages considérées comme étant parmi les plus belles en Amérique du Nord, et où les eaux sont les plus chaudes au pays.

Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick, est un paradis de la... (Photo Thinkstock) - image 2.0

Agrandir

Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick, est un paradis de la pêche.

Photo Thinkstock

- Cap-Pelé, car c'est le paradis de la pêche et des boucanières, où l'on sèche le poisson à la fumée. Il faut arrêter aux Pêcheries Aboiteau, une poissonnerie qui propose homard, coques et plusieurs espèces de poissons. Les produits sont tous issus de la région. Il est possible de repartir avec ses achats dans sa glacière ou encore de manger sur la terrasse.

Pour l'hébergement, Serge Collin, porte-parole de Tourisme Nouveau-Brunswick, suggère notamment l'Auberge et bistro d'Anjou, à Petit-Rocher, ainsi que l'Hôtel Paulin, à Caraquet.

L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

C'est à Cap-Tourmentin que vous ferez vos adieux au Nouveau-Brunswick, car de là, vous emprunterez le célèbre pont de la Confédération pour vous rendre à l'Île-du-Prince-Édouard. N'oubliez pas que vous devez payer votre passage. Avec une voiture, le trajet coûte 46 $.

L'Île-du-Prince-Édouard ne se résume pas à l'univers d'Anne... la maison aux pignons verts, personnage du roman de Lucy Maud Montgomery. Les plages de sable rouge, les falaises, la ville de Charlottetown, sans oublier le célèbre cheddar d'Avonlea, fabriqué avec le lait de vaches élevées en plein air, vieilli dans une étamine et en cave, sont autant d'attraits qui font de la petite île une destination de choix. Bien que le savoureux cheddar soit vendu un peu partout au pays, il peut être agréable d'aller le déguster là même où il est fabriqué, à la fromagerie Cows, à Charlottetown. On offre même des visites guidées pour expliquer le mode de production. Et tant qu'à être sur place, gâtez-vous avec un cornet de crème glacée.

Une visite de Charlottetown et une escapade sur les plages doivent aussi faire partie de votre itinéraire.

LA NOUVELLE-ÉCOSSE

Vous pourriez quitter l'île pour vous rendre en Nouvelle-Écosse en reprenant le pont de la Confédération, ou encore par bateau. De Wood Islands, un traversier rejoint Caribou, dans la province voisine. En haute saison, plusieurs départs sont prévus à l'horaire.

Avec ses paysages époustouflants et sa gastronomie, la Nouvelle-Écosse vaut la peine que l'on s'y attarde un certain temps. Si vous devez faire des choix, aussi déchirants soient-ils, découvrez en premier lieu Halifax pour ensuite vous attaquer à la Cabot Trail. 

La capitale de la province peut se visiter en partie à pied. Vous y découvrirez des monuments historiques, de jolies boutiques et des restaurants intéressants.

Non loin de la ville, il faut faire une halte à Peggy's Cove, un petit village pittoresque qui abrite un célèbre phare, que vous avez sans doute déjà vu en photo.

LA CABOT TRAIL

Cette route célèbre qui effectue une boucle de 300 km autour de l'île du Cap-Breton est un incontournable pour quiconque se rend en Nouvelle-Écosse. Des villages de pêcheurs, le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton ainsi que des lieux historiques jalonneront votre route. Dans son guide Provinces maritimes du Canada, Ulysse consacre plusieurs pages à ce circuit mythique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer