Recherche Voyage

Le courrier du globe-trotter: ville et trek mère-filles

Une calèche passe devant le parlement illuminé, à... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Une calèche passe devant le parlement illuminé, à Victoria.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Destination: une surprise! Voyageurs: trois femmes. Durée du voyage: de 7 à 10 jours.

Visitez les splendides jardins Butchart.... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Visitez les splendides jardins Butchart.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Prenez le traversier pour vous rendre dans l'île... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Prenez le traversier pour vous rendre dans l'île de Vancouver.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Q. Ma soeur (33 ans), ma mère (59 ans) et moi (35 ans) planifions faire un voyage mère-filles au printemps prochain pour une durée de 7 à 10 jours. Nous avons voyagé chacune de notre côté à des endroits différents, en Europe (France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce), au Chili et en Asie. Nous cherchons une destination où aucune d'entre nous n'est déjà allée. Notre budget tourne autour de 2500 $ à 3000 $ par personne. Idéalement, nous aimerions combiner une destination offrant la découverte d'une grande ville et la possibilité d'un ou deux treks de niveau intermédiaire. En espérant que vous nous surprendrez avec une destination à laquelle nous n'aurions pas pensé.

- Genevieve O'Meara

R. Comme votre voyage sera relativement court, le mieux pour vous serait une destination pas trop éloignée, accessible par vol direct et où le décalage horaire ne risque pas de vous demander deux ou trois jours d'adaptation.

Je vous propose donc une ville au charme très british où des milliers de cerisiers fleurissent dès le mois de février, sertie de parcs luxuriants et entourée de majestueuses forêts pluviales. À la fois paisible et dynamique, elle abrite une université, une importante communauté chinoise, quantité de boutiques originales et d'excellents restaurants. Enfin, de là, on peut atteindre facilement des sentiers de randonnée parmi les plus beaux du monde.

Et j'ai nommé... la très belle ville de Victoria, en Colombie-Britannique, via Vancouver.

Puisque la côte Ouest ne figure pas dans la liste des voyages que vous avez déjà faits, je déduis que, comme la plupart d'entre nous, vous remettez toujours à plus tard le moment de visiter votre propre pays. Il est temps de remédier à cela ! Vous n'y verrez que des avantages : peu ou pas de décalage horaire, pas de taux de change prohibitif, pas de barrière de langue (puisque je présume que vous parlez anglais), mais exotisme, émerveillement et dépaysement assurés.

Si le vol Montréal-Vancouver prend près de six heures, il n'y a que trois heures de décalage horaire entre le Québec et la côte Pacifique. Vous arriverez donc à destination fraîches et disposes, prêtes à toutes les aventures. 

Commencez par visiter un peu Vancouver, où vous pourrez passer deux ou trois jours en suivant les judicieuses recommandations que mon collègue André Désiront a adressées à une lectrice en 2011 : « Vous y visiterez le West End, qui est le coeur de la ville (et flânerez dans Stanley Park), le quartier historique de Gastown, récemment réhabilité, Chinatown, Yaletown, avec ses anciens entrepôts aujourd'hui investis par des restaurants et des boutiques, vous prendrez l'AquaBus pour traverser False Creek jusqu'à l'île de Granville, où les anciennes usines désaffectées abritent un grand marché public, et vous ferez une petite incursion à North Vancouver et au Capilano Suspension Bridge, qui enjambe des gorges. Côté musées, je recommande celui d'anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique, qui expose une fabuleuse collection d'art amérindien. »

Victoria

Une fois cela fait, vous prendrez le traversier pour vous rendre dans l'île de Vancouver, l'une des expériences marquantes du voyage, selon ma collègue Frédérique Sauvée.

À Victoria, qui n'est pas du tout la vieille dame collet monté et ennuyeuse que l'on se plaît à décrire, les activités et les attractions ne manqueront pas. Vous aimerez vous perdre dans le quartier chinois (le plus vaste au Canada, et le plus ancien d'Amérique du Nord après celui de San Francisco), visiter les splendides jardins Butchart, flâner place du marché et dans les rues fleuries... 

Pour achever de vous convaincre, je vous suggère de lire l'article que ma collègue Andrée Lebel a publié en 2010 sur la ville de Victoria.

butchartgardens.com

tourismvictoria.com

La randonnée

On compte dans la grande région de Victoria plus de 60 parcs provinciaux, régionaux et municipaux, qui offrent des sentiers aux degrés de difficulté variés, du plus facile au plus ardu. Vous trouverez largement de quoi satisfaire vos envies d'aventure ! Si vous songez au célèbre sentier de la Côte-Ouest, toutefois, notez qu'il n'ouvre que le 1er mai et qu'il est impératif de réserver. Pour plus de renseignements, consultez le site du sentier :

Le site Victoria Hiatus offre en outre un guide très complet sur les sentiers de randonnée de la région. victoriahiatus.com

Bon voyage et bonne randonnée !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer