Recherche Voyage

Comment faire pour rester en famille dans l'avion?

La semaine dernière, on a appris que la ministre fédérale des Transports, Lisa... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La semaine dernière, on a appris que la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, avait demandé aux compagnies aériennes du pays, en mars dernier, de s'assurer que les enfants qui voyagent en avion soient assis avec leurs parents, dans la mesure du possible. Comment faire pour obtenir des sièges voisins quand on voyage en famille? Faut-il absolument payer pour présélectionner ses sièges? Nous avons posé la question à quatre transporteurs canadiens.

Air Canada

Air Canada note que plus de la moitié des clients voyageant sur ses ailes en Amérique du Nord ont droit à la présélection gratuite des places au moment de la réservation. Seul le tarif Tango ne présente pas cet avantage. Il arrive donc que des passagers voyageant dans cette catégorie se voient attribuer des sièges séparés au moment de l'enregistrement.

«Pour ces passagers, la meilleure façon de garantir une sélection particulière de places consiste à se procurer, à un coût minime, l'option de sélection des places au moment de la réservation», souligne Isabelle Arthur, porte-parole d'Air Canada. Ce prix varie de 10 à 40$ par segment de vol pour chaque siège.

Un processus destiné à réduire les risques d'attribution de places séparées a également été établi pour les cas où les clients n'auraient pas sélectionné leurs places à l'avance, mais les parents voyageant avec des enfants doivent le préciser en indiquant l'âge de ceux-ci au moment de faire la réservation.

Les voyageurs concernés doivent se rendre à la porte d'embarquement, où l'agent vérifiera si des sièges sont disponibles. Dans le cas contraire, Air Canada demande à des volontaires de changer de siège. Ce sera ensuite au chef de cabine de déplacer des passagers si le problème n'est pas réglé, puis aux agents de bord qui feront leur possible pour trouver un siège pour l'enfant à côté de son accompagnateur adulte. «Dans l'éventualité où il ne serait toujours pas possible d'asseoir l'enfant avec son accompagnateur adulte, l'enfant recevra les instructions pour enfants mineurs non accompagnés», ajoute Mme Arthur.

Air Canada rappelle par ailleurs que dans une décision rendue en décembre 2014, l'Office des transports du Canada a souligné que sa politique et sa procédure en la matière constituent une pratique exemplaire.

Sunwing

Avec Sunwing, les clients ont la possibilité de présélectionner leur siège au moment de la réservation, moyennant des frais supplémentaires (20$ par segment et par siège). Dans les cas où cette option n'est pas sélectionnée, Sunwing garde également un certain nombre de sièges pour s'assurer que les familles peuvent recevoir des sièges voisins à l'enregistrement.

«Le confort et la sécurité de nos passagers sont pour nous d'une importance capitale et nous prenons toutes les mesures nécessaires pour nous assurer que les enfants sont assis à côté de leurs parents», affirme Janine Chapman, vice-présidente du marketing au Groupe de voyage Sunwing.

Dans le cas - peu probable, ajoute Mme Chapman - où des sièges côte à côte ne sont pas disponibles, le directeur de vol, en coopération avec le personnel au sol, modifie l'attribution des sièges pour que les enfants soient assis avec au moins un parent ou un tuteur pendant le voyage.

Transat 

Depuis 2006, le Club Enfants de Transat (un programme gratuit pour les enfants âgés de 2 à 12 ans) inclut des activités pour les divertir pendant le vol, ainsi que la présélection des sièges à l'aller et au retour. Les parents qui choisissent cette option à l'achat de leur propre réservation de sièges sont ainsi assurés d'être assis aux côtés de leurs enfants.

Les parents qui choisissent de ne pas inscrire leurs enfants au programme Club Enfants pourront s'assurer d'avoir des sièges contigus pour tous les membres de leur groupe en réservant leurs sièges jusqu'à 24 heures avant le départ, frais en sus (entre 10 et 80$, par siège et par segment de vol). De petits blocs de sièges contigus sont cependant réservés au comptoir d'enregistrement afin d'accueillir les jeunes familles sur une base prioritaire.

Transat souligne que ces sièges sont accordés sur une base du «premier arrivé, premier servi». «Si les familles ne peuvent obtenir des sièges contigus de cette façon, tous les efforts seront déployés par notre personnel aéroportuaire à la porte d'embarquement ou notre personnel à bord avant le départ, à l'aide de la collaboration volontaire des passagers, afin de s'assurer que les familles avec de jeunes enfants voyagent ensemble», précise Debbie Cabana, directrice du marketing chez Transat.

WestJet

Selon WestJet, 96% des enfants de moins de 12 ans qui voyagent à son bord ont une place aux côtés d'un parent avant l'embarquement. Les cas d'exception sont résolus dans l'appareil, avant le décollage. Le transporteur note que ces situations, peu nombreuses, sont dues au fait que les réservations sont faites par une tierce personne et qu'il n'a pas été informé que le voyageur est un enfant.

WestJet ajoute qu'il n'est pas nécessaire d'acheter des sièges présélectionnés en avance, à moins de préférer des sièges en particulier (comme sur la rangée des sorties d'urgence, ce qui coûte entre 5 et 35,40$). Les clients peuvent choisir leurs sièges sans frais, en ligne, de 24 heures à 60 minutes avant le départ.

Gratuité américaine 

Delta insiste sur l'importance de réserver le plus tôt possible afin d'avoir un plus grand nombre de sièges disponibles. La sélection des sièges est gratuite si elle s'applique à la même catégorie que le billet. Les agents de bord s'efforceront sinon de demander à certains passagers de changer de place.

Même son de cloche chez American Airlines, qui ajoute qu'il est toujours possible de sélectionner gratuitement ses sièges (de catégorie standard) et de modifier sa sélection par la suite, puisque certains sièges peuvent se libérer une semaine avant le vol. En dernier recours, on arrive tôt à l'aéroport pour obtenir l'assistance d'un agent d'embarquement qui s'efforcera de trouver des sièges voisins à tous les membres d'une même famille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer