Recherche Voyage

Le courrier du globe-trotter: une question d'argent

Les magnifiques paysages de la Norvège attirent nombre... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Les magnifiques paysages de la Norvège attirent nombre de touristes chaque année, dont les Canadiens, qui peuvent s'y rendre sans visa pour les séjours de 90 jours ou moins.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Chaque semaine, le courrier du globe-trotter répond à la question d'un lecteur pour l'aider à mieux planifier ses vacances.

Destination : La Norvège

Voyageur : Une femme seule

Durée du séjour : Trois semaines

Question : Bonjour, je planifie pour l'été des vacances de trois semaines en Norvège. Mes lectures indiquent que dans ma situation, un visa n'est pas nécessaire, mais qu'une preuve financière que je peux subvenir à mes besoins peut être demandée. Pourriez-vous me fournir plus d'explications à ce sujet, me dire dans quel contexte cette preuve est demandée, mais surtout quel document je dois avoir en main si cette preuve est exigée ? - Marie-Josée

Réponse : Les voyageurs qui se rendent en Norvège pour un séjour de 90 jours ou moins n'ont effectivement pas besoin d'avoir un visa dans leurs bagages. La question que vous soulevez concernant la preuve financière est par contre plus complexe. Les spécialistes du voyage que nous avons consultés n'avaient jamais entendu parler de cette règle qui, selon eux, doit être rarement appliquée.

Selon le site internet de l'UDI, qui fait autorité en matière d'immigration en Norvège, les étrangers entrant au pays pourraient devoir fournir un document attestant qu'ils ont en banque l'équivalent de 80 $CAN pour chaque jour passé en terre norvégienne. Dans ses brèves réponses transmises par courriel à La Presse, l'ambassade de la Norvège à Ottawa s'est contentée de dire que l'UDI dictait les règles d'immigration et que cette exigence était écrite noir sur blanc sur son site.

Or, le ministère canadien des Affaires étrangères, qui dresse une liste des différentes exigences d'entrée imposées à ses citoyens dans chaque pays, ne fait aucune mention de ce critère.

« Pour les séjours de 90 jours ou moins, un visa n'est pas requis et il n'y a pas de demande de preuve financière démontrant qu'ils [les voyageurs canadiens] peuvent subvenir à leurs besoins pendant le voyage », informe Bianca Healy, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Pour sa part, Katheryn Ménard-Audet, spécialiste voyage pour l'agence Karavaniers, ne connaissait pas l'existence d'une telle mesure. Celle qui a récemment planifié et organisé plusieurs séjours en Norvège assure qu'aucun de ses clients n'a eu à répondre à cette exigence. « Ce n'est pas quelque chose de commun, dit-elle. C'est probablement une règle que les autorités se gardent comme porte de sortie. »

D'ailleurs, l'UDI indique que les voyageurs « pourraient » avoir à fournir une preuve. Ce qui laisse croire que la règle n'est pas appliquée systématiquement. Par contre, si vous êtes inquiète et craignez que l'on vous pose des questions lorsque vous mettrez les pieds au pays, rien ne vous empêche d'apporter cette preuve avec vous. Selon Katheryn Ménard-Audet, il suffit d'avoir en poche un document notarié attestant que vous avez les reins suffisamment solides pour effectuer ce voyage ou encore une copie d'un relevé de votre compte bancaire. Vous partirez ainsi l'esprit tranquille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer