Recherche Voyage

Louer un chalet sans tracas

Louer un chalet à distance peut comporter des... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Louer un chalet à distance peut comporter des risques. Ils sont amoindris si vous consultez un site web sérieux.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'été approche (c'est du moins ce que dit le calendrier), il sera bientôt temps de songer aux vacances. Trop tôt? Que nenni! Si on a l'intention de louer un chalet, que ce soit pour deux semaines ou pour l'été, mieux vaut s'y prendre à l'avance: sur les différents sites qui mettent en contact loueurs et locataires, de grands pans de juillet et d'août sont déjà rayés dans les calendriers de location.

Bon, ce n'est pas une règle absolue, il y a tant d'offres sur le marché qu'on finit toujours par trouver, même à la dernière minute - et souvent, justement, à des prix de dernière minute. Il faut toutefois s'armer de patience pour écumer les sites spécialisés, qui sont légion.

Louer un chalet à distance? Ne risque-t-on pas de se retrouver dans une cabane squattée par les souris, près d'un marécage infesté de moustiques ou au bord d'un lac qui sert d'autoroute aux motomarines?

Certes, les mauvaises surprises, bien qu'elles soient rares, peuvent gâcher un séjour. Passer par un site web sérieux permet en général d'éviter les désagréments. Le site BonjourQuébec.com répertorie tous les hébergements dotés d'une classification de la Corporation de l'industrie touristique du Québec (les chalets font l'objet d'une inspection tous les deux ans), offre un système de réservation sécurisé et une possibilité d'annulation sans frais dans presque tous les cas. Les sites comme FlipKey ou AirBnB proposent un paiement sécurisé et, à certaines conditions, une politique de remboursement, voire de conciliation, en cas d'accroc majeur au contrat (non-disponibilité du chalet, bris, différence marquée entre l'annonce et la réalité, par exemple). Qui plus est, on peut prendre connaissance des commentaires laissés par les clients, ce qui est souvent un bon indicateur.

D'autres sites, comme rsvpchalets.com ou chaletsauquebec.com, n'offrent pas autant de services, mais leurs annonces sont bien structurées, donnent un maximum d'information et contiennent beaucoup de photos. Il appartient toutefois au client de faire les vérifications qu'il juge nécessaires, et la transaction repose entièrement entre ses mains et celles du loueur.

Les choses peuvent être un peu plus compliquées lorsqu'on passe par les petites annonces. Il ne faut pas hésiter à demander au proprio des photos supplémentaires et à lui poser des questions sur les choses que les images ne révèlent pas. Si l'on est allergique aux pétarades, par exemple, on fera bien de lui demander si les embarcations à moteur sont permises sur le lac, ou si une piste de quad passe dans la cuisine.

Un petit tour sur Google Earth vous renseignera sur la proximité des voisins, d'un marécage ou d'une route trop passante: cette adorable maisonnette au bord du fleuve dans le Bas-Saint-Laurent, offerte pour une bouchée de pain, vous garantit des nuits cauchemardesques si elle se trouve aussi au bord de la route 132, où les poids lourds roulent à tombeau ouvert de jour comme de nuit.

Enfin, mieux vaut s'informer de ce qui est fourni avec la location (literie, serviettes et torchons, cafetière, vaisselle, barbecue, etc.). Cela peut paraître pointilleux, mais il arrive parfois que le barbecue soit fourni, par exemple... mais non le gaz! Ou alors que la cuisine soit cruellement dépourvue du minimum nécessaire à un cuistot moyen. C'est un inconvénient auquel le vacancier prévoyant peut facilement remédier en emportant sa trousse de secours: une bonne poêle, la cafetière expresso, un couteau qui coupe, un tire-bouchon digne de ce nom... L'indispensable, quoi!

Dans tous les cas, un contrat qui précise le loyer, les dates du séjour, ce qui est inclus dans la location, les conditions d'annulation et les coordonnées de la personne à joindre en cas de problème est toujours une bonne idée.

Quelques sites à consulter

http://www.bonjourquebec.com/qc-fr/repertoire-hebergement/chalet-appartement-residence-de-tourisme/

flipkey.com

airbnb.ca

rsvpchalets.com

chaletsauquebec.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer