Recherche Voyage

Voyager enceinte

Une deuxième petite ligne vient d'apparaître sur votre test de grossesse.... (Illustration Julien Chung, La Presse)

Agrandir

Illustration Julien Chung, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marjolaine Arcand

Collaboration spéciale

La Presse

Une deuxième petite ligne vient d'apparaître sur votre test de grossesse. Inutile de faire une croix sur votre escapade au Maroc ou d'annuler votre voyage en Indonésie. Bien renseignée, une femme enceinte peut voyager sans problèmes. Voici quelques trucs pour préparer le grand départ.

Quand partir?

Selon les conseils de santé et de sécurité du gouvernement canadien à l'égard des voyageuses enceintes, la période la plus sûre pour voyager est pendant le deuxième trimestre (entre la 18e et la 24e semaine de grossesse), puisque les urgences obstétriques risquent davantage de survenir au cours des premier et troisième trimestres.

Précautions médicales

«On conseille aux femmes enceintes de voyager un peu plus prudemment qu'à l'habitude. La première chose à vérifier est la zone où elle souhaite aller, à quoi s'expose-t-elle et comment peut-elle se protéger, si ce n'est pas déjà fait», indique Patricia Gagnon, infirmière en chef de la Clinique du voyageur de Montréal. Pour préparer un voyage pendant sa grossesse, l'idéal est donc de parler à son médecin, ou de prendre rendez-vous dans une clinique santé-voyage, au moins six semaines avant le départ.

La décision de se faire vacciner pendant la grossesse doit être évaluée avec son spécialiste de la santé, en tenant compte de facteurs tels que la santé personnelle, la destination, la durée du voyage ainsi que le risque de contracter la maladie. «Les femmes enceintes peuvent recevoir la plupart des vaccins», affirme Patricia Gagnon. En effet, les vaccins inactivés, tels que ceux contre l'hépatite B ou la typhoïde, sont jugés sûrs. Le gouvernement canadien conseille toutefois aux femmes enceintes de ne pas recevoir de vaccins vivants, comme celui contre la fièvre jaune ou celui contre la rougeole, la rubéole et les oreillons.

«Concernant les médicaments, il vaut mieux vérifier auprès de son pharmacien, souligne l'infirmière en chef. Par rapport à la grossesse, il y a beaucoup d'exclusions et des médicaments qui doivent être utilisés avec grande prudence.» La trousse de voyage des femmes enceintes devrait comprendre des acétaminophènes, un médicament contre les nausées, un antibiotique prescrit en cas de diarrhée du voyageur et un antimalarien, si la destination le requiert. «Il existe des anti malariens qui peuvent être prescrits aux femmes enceintes, mais les choix de médicaments sont assez restrictifs et certains entraînent des effets secondaires importants. Il est toutefois important d'être protégé, puisque le risque d'infection est accru chez la femme enceinte.»

Destinations à éviter

Certains pays d'Amérique du Sud et d'Afrique centrale, comme le Gabon, le Ghana ou le Rwanda, exigent que les voyageurs aient reçu le vaccin contre la fièvre jaune, sous peine d'être retournés dans leur pays. Or, il s'agit d'un vaccin qui ne peut être administré pendant une grossesse. «Si la femme enceinte n'a pas reçu ce vaccin avant sa grossesse, on ne peut rien faire pour la protéger, alors on lui conseille de reporter le voyage», explique Patricia Gagnon.

Avant de partir

Les voyageuses enceintes devraient vérifier que leur assurance maladie de voyage est adéquate. Certaines polices ne couvrent pas systématiquement les problèmes liés à une grossesse ou les soins hospitaliers pour les bébés prématurés.

Il faut aussi vérifier la politique de la compagnie aérienne. La plupart d'entre elles acceptent les femmes enceintes jusqu'au septième ou même huitième mois de grossesse. Certaines d'entre elles peuvent toutefois exiger un certificat médical.

Comme pour tous les voyageurs, il est important de s'assurer qu'une fois sur place, il est possible d'avoir accès rapidement à des soins de santé adéquats.

À mettre dans sa valise

En plus d'un bikini et d'une brosse à dents, voici quelques articles qui devraient se retrouver dans la valise de la femme enceinte, en fonction de sa destination.

  • Crème solaire: pendant l'exposition au soleil, les femmes enceintes peuvent contracter un masque de grossesse, des taches pigmentaires marron.
  • Barrière physique pour les moustiques: comme les femmes enceintes sont parmi les personnes les plus piquées par les moustiques, le répulsif (maximum 30% de DEET) et le filet protecteur pour la nuit sont très utiles en zone de malaria ou de dengue.
  • Bas de contention pour les longs vols en avion: les femmes enceintes présentent un risque plus élevé de contracter une thrombose veineuse profonde (formation de caillots sanguins), d'où l'utilité des bas de contention. Et il ne faut pas oublier de se dégourdir les jambes de temps à autre!

Consultez les conseils de santé et de sécurité du gouvernement canadien à l'égard des femmes enceintes: voyage.gc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer