Recherche Voyage

Air Transat cesse les repas à diètes spéciales

Air Transat a cessé d'offrir des repas pour accommoder les diètes de la... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michelle McQuigge
La Presse Canadienne
Toronto

Air Transat a cessé d'offrir des repas pour accommoder les diètes de la majorité des voyageurs qui ont des besoins alimentaires spéciaux pour des raisons de santé ou de religion.

La compagnie aérienne affirme que les passagers en classe économique sur les vols transatlantiques devront à l'avenir faire un choix parmi une sélection de sandwiches chauds qui ne pourront pas être adaptés en fonction d'allergies ou d'autres restrictions alimentaires.

Air Transat souligne que son menu EuroBistro inclut une option végétarienne et qu'elle peut accommoder des demandes pour des repas kasher, mais qu'elle ne peut offrir des repas pour ceux qui sont intolérants au gluten ou des repas conformes à d'autres traditions religieuses.

Elle indique que ceux qui veulent obtenir un repas spécial peuvent demander un surclassement ou apporter leur propre nourriture à bord.

Cette situation est similaire à celle que rencontrent les passagers sur des vols à destination des États-Unis ou des Caraïbes, qui peuvent acheter des repas du menu de l'entreprise mais qui ne peuvent pas demander d'accommodements pour des repas spéciaux.

La nouvelle politique ne convient pas aux passagers avec des besoins alimentaires particuliers, qui affirment qu'ils sont disposés à faire affaire avec d'autres compagnies aériennes, malgré les prix concurrentiels d'Air Transat.

Maxime Pelletier, un étudiant au doctorat de 27 ans, s'est buté à la nouvelle politique lors d'un récent voyage aller-retour Paris-Montréal.

Le jeune homme, qui souffre de la maladie coeliaque et a des inconforts gastriques sévères s'il consomme du gluten, dit avoir réservé son billet avec Air Transat en partie parce que l'entreprise avait dans le passé fourni des repas adaptés à sa diète spéciale sans difficulté.

Cette fois, sa demande pour un repas sans gluten a été refusée. M. Pelletier a dû apporter sa propre nourriture, tout en tentant d'éviter les aliments qui pouvaient poser problème auprès des services de sécurité de l'aéroport.

Il a qualifié le changement chez Air Transat de «décevant», car il crée des maux de tête supplémentaires à gens comme lui qui doivent déjà surmonter bien des embûches quand ils voyagent.

«Lorsque vous avez une diète spéciale, voyager peut être très difficile, a raconté Maxime Pelletier. La plupart du temps, je ne peux pas manger dans les restaurants. Je dois réserver dans des hôtels où j'ai accès à une cuisine afin de préparer mes propres repas. Alors d'avoir ce repas fourni dans les avions où je sais que c'est sécuritaire, ça rend vraiment le voyage plus facile».

L'homme dit avoir reçu un verre de vin supplémentaire lors de son vol en compensation pour le repas qu'il n'avait pas obtenu.

Selon Air Transat, le changement est survenu en réponse à un sondage effectué auprès des passagers, qui ont fait savoir qu'ils souhaitaient plus de variété dans l'offre de repas.

La porte-parole de l'entreprise, Debbie Cabana, a précisé que les passagers avaient désormais un choix de six sandwiches chauds au lieu de deux plats, ajoutant que les végétariens pouvaient aussi commander des sushis.

Un «produit» sans gluten est conservé à bord en quantité limitée, mais Mme Cabana a indiqué qu'il ne pouvait pas être réservé.

Elle a assuré qu'outre la plus grande variété, le nouveau menu offrait d'autres avantages.

«Ces sandwiches sont désormais plus frais et plus santé, et les portions sont plus généreuses, a affirmé la porte-parole. À nos yeux, c'est un bon changement pour les passagers.»

Debbie Cabana a expliqué que le type de menu choisi par Air Transat ne pouvait pas être adapté à toutes les restrictions alimentaires de ses passagers.

«Il y a tellement de possibilités et il peut y avoir tellement de restrictions qu'il n'est pas possible pour nous de répondre à toutes ces allergies ou requêtes spécifiques», a-t-elle soutenu.

Des requêtes pour des repas spéciaux sont toujours acceptées chez certains des concurrents d'Air Transat. La liste de repas de remplacement d'Air Canada comprend 17 plats principaux qualifiés d'adéquats pour les voyageurs qui sont diabétiques, intolérants au gluten, hindous, musulmans ou végétariens.

WestJet n'offre pas de repas sans gluten sur ses vols en direction de Londres, mais a annoncé que cela changerait bientôt.

Quant à M. Pelletier, il a assuré que son prochain voyage se ferait à bord d'un avion d'un concurrent d'Air Transat, puisque cette entreprise a perdu sa faveur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer