Recherche Voyage

L'hôtelier Marriott poursuit son expansion en Europe

Le groupe Marriott compte 19 marques d'hôtels, allant... (AFP, Justin Sullivan)

Agrandir

Le groupe Marriott compte 19 marques d'hôtels, allant du segment économique au segment du luxe. Seules six marques sont présentes en France, pour un total de 28 établissements.

AFP, Justin Sullivan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'hôtelier américain Marriott, dont la fusion avec son compatriote Starwood devrait être effective d'ici l'été, poursuit son développement en Europe, avec de nouvelles ouvertures en France, et l'objectif de doubler son portefeuille d'hôtels européens à horizon 2020.

Le groupe Marriott compte 19 marques d'hôtels, allant du segment économique au segment du luxe. Seules six marques sont présentes en France, pour un total de 28 établissements.

En s'alliant au groupe Starwood, il devient le leader mondial de l'hôtellerie, avec 30 marques et un total 1 108 852 chambres. Il devance Hilton Worldwide (751 350 chambres) et InterContinental Hotel Group (IHG) qui, lui, possède 744 368 chambres. AccorHotels (554 000 chambres avec l'acquisition de FRHI), est sixième de ce classement mondial.

Le classement est aussi modifié au niveau européen. Avant la fusion, Marriott y figurait à la 10e place en 2015. Le nouveau groupe atteint désormais la 4e position avec 82.845 chambres, derrière AccorHotels, IHG et Best Western.

Vendredi, les actionnaires de  Starwood Hotels & Resorts Worldwide et  Marriott International ont approuvé la  fusion des deux entités.

«Il faudra encore deux à trois mois avant que des deux groupes ne deviennent le leader mondial de l'hôtellerie, le temps de recevoir l'approbation des autorités en charge de la concurrence en Europe et en Chine», a expliqué à quelques journalistes Gitta Brückmann, vice-présidente régionale Europe de l'Ouest pour Marriott, lors d'un point presse du groupe à Paris mardi.

Cette fusion est chiffrée à 12,5 milliards de dollars (10,9 milliards d'euros) pour un total de 1,1 million de chambres.

«Nous souhaitons conserver l'ensemble de nos marques pour offrir une meilleure personnalisation et mieux cibler les différents types de clientèle, notamment les jeunes», a souligné Mme Brückmann.

Pour l'Europe, Marriott, qui y a doublé sa présence depuis 2010, souhaite «doubler son portefeuille de 327 hôtels à horizon 2020», selon Gitta Brückmann. Avec l'acquisition de Starwood, la nouvelle entité totalise désormais 123 000 chambres en Europe.

La France reste un marché «très important» pour le groupe américain, derrière le marché britannique, et devrait continuer d'attirer les investissements de Marriott. «Nous allons faire de nouvelles annonces dans les tout prochains mois, notamment pour la ville de Paris», a glissé Gitta Brückmann.

Le groupe Marriott ouvrira d'ailleurs lundi à Paris, près de la place de la République, une sixième adresse en France pour sa marque Renaissance. L'établissement classé 5 étoiles, équipé d'un spa et d'un jacuzzi, sera ainsi le deuxième hôtel de cette catégorie à ouvrir sur la rive droite de la capitale, après l'ouverture il y a quelques semaines du MGallery Boutet (AccorHotels), situé entre Bastille et la place de la Nation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer