• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Le trafic aérien fortement perturbé dans les aéroports belges en raison d'une grève 
Recherche Voyage

Le trafic aérien fortement perturbé dans les aéroports belges en raison d'une grève

Une partie du personnel de Belgocontrol, la société... (PHOTO AFP)

Agrandir

Une partie du personnel de Belgocontrol, la société chargée de la sécurité du trafic aérien dans le ciel belge, proteste contre les termes d'un accord social signé plus tôt dans la journée pour mettre fin à un conflit social entamé à la mi-mars.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bruxelles

Le trafic des avions au départ et à l'arrivée des deux principaux aéroports belges, Bruxelles et Charleroi , était fortement perturbé mardi en fin d'après-midi en raison d'un mouvement social de contrôleurs aériens, ont indiqué les autorités aéroportuaires.

Une partie du personnel de Belgocontrol, la société chargée de la sécurité du trafic aérien dans le ciel belge, proteste contre les termes d'un accord social signé plus tôt dans la journée pour mettre fin à un conflit social entamé à la mi-mars.

Selon eux, l'accord signé plus tôt dans la journée «ne satisfait pas la Guilde des contrôleurs aériens». Des salariés ont «signalé qu'ils étaient malades» et déclaré qu'ils n'étaient «pas aptes» à prendre leur service, selon un communiqué de la direction de Belgocontrol, qui assure «chercher des solutions opérationnelles».

En début de soirée, la situation restait compliquée pour les voyageurs, alors que l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem se remet à peine du sanglant double attentat-suicide qui la frappé le 22 mars.

L'aéroport a tout d'abord été entièrement à l'arrêt, sans aucun mouvement d'atterrissage ou de décollage du milieu d'après-midi à 17h45 (11h45, heure de Montréal). Puis une quinzaine de mouvements ont été programmés entre 17h45 et 19h45 (11h45 et 13h45, heure de Montréal), avant une nouvelle interruption totale prévue entre 19h45 et 20h30 (13h45 et 14h30, heure de Montréal). Ensuite, 16 nouveaux vols sont prévus entre 20h30 et 22h15 (14h30 et 16h15, heure de Montréal), selon le porte-parole de Belgocontrol.

À l'aéroport international de Charleroi, des atterrissages ont encore eu lieu en début de soirée, mais les décollages étaient suspendus, selon un porte-parole, Vincent Grassa, cité par l'agence Belga.

Brussels Airport conseille à ses usagers de consulter le tableau des départs et arrivées sur son site internet www.brusselsairport.be. À Charleroi, des vols à l'arrivée étaient soit annulés, soit retardés pour une durée indéterminée, soit ont été déviés. Côté départs, plusieurs vols étaient également retardés ou annulés, selon le site www.charleroi-airport.com.

En outre, la voie d'accès à l'aéroport de Bruxelles, où des embouteillages monstres ont eu lieu depuis lundi en raison de contrôles de police renforcés après les attentats, a été fermée en fin d'après-midi par la police après la découverte d'un «véhicule suspect en raison de sa plaque d'immatriculation», a indiqué la police fédérale belge. Le service de déminage a été envoyé sur place et une zone de sécurité installée, selon la même source.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer