Recherche Voyage

Des dimensions réglementaires demandées pour les sièges d'avion

La taille des sièges d'avions commerciaux au Canada devrait être réglementée,... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aly Thomson
La Presse Canadienne
HALIFAX

La taille des sièges d'avions commerciaux au Canada devrait être réglementée, affirme Gabor Lukacs, un mathématicien connu pour avoir réussi à faire améliorer les règles de dédommagement des passagers aériens.

Aux États-Unis, le sénateur Charles Schumer tente d'obtenir une telle exigence du gouvernement américain. M. Lukacs croit que la même chose devrait être demandée à Ottawa.

Des dimensions réglementaires sont nécessaires sur les vols canadiens, dit-il, car surcharger les avions représente un risque pour la sécurité des passagers.

En entrevue à Halifax, dimanche, le mathématicien a affirmé que le risque d'entasser trop de passagers dans un espace restreint était «énorme». Advenant une urgence, des gens pourraient être incapables d'évacuer l'appareil, dit-il.

Le confort des passagers, particulièrement sur les longs vols, s'en trouve aussi amoindri.

M. Lukacs soulève également le risque de la «rage de l'air».

«Les sièges sont si rapprochés que des gens utilisent des objets pour empêcher le passager devant eux d'incliner son dossier. Cela crée une tension entre deux étrangers et même une petite tension peut déclencher une bagarre», fait-il valoir.

Le fait de créer des dimensions réglementaires pour tous les transporteurs aériens mettrait ainsi le Canada au diapason d'autres juridictions, notamment de l'Union européenne.

«En termes de droits des passagers aériens, nous sommes très en retard par rapport au reste du monde.»

Transport Canada n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, dimanche.

M. Lukacs a réussi à faire changer des règles de l'Office des transports du Canada, notamment pour que les passagers touchés par un vol surréservé ou une annulation soient correctement dédommagés par le transporteur aérien.

Les États-Unis n'ont pas non plus de dimensions réglementaires pour les sièges d'avion ou l'espace entre les rangées. Charles Schumer, un sénateur démocrate, soutient qu'il ajoutera un amendement à un projet de loi pour exiger que l'Administration fédérale de l'aviation en établisse. Un vote devrait avoir lieu en mars.

D'après M. Schumer, l'espace disponible pour les jambes et la largeur des sièges diminuent petit à petit. L'espacement entre les sièges, mesuré au même point d'un siège à l'autre, est passé de près de 90 centimètres à 79 centimètres, entre les années 1970 et aujourd'hui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer