Recherche Voyage

Thomas Cook: baisse des réservations à cause du terrorisme

Les réservations sont dans l'ensemble en baisse de... (PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET)

Agrandir

Les réservations sont dans l'ensemble en baisse de 2% sur un an pour la saison hiver, même si les prix moyens ont progressé.

PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

(Londres) Le voyagiste britannique Thomas Cook a fait état mercredi d'une baisse de ses résultats et des réservations à la suite des attaques terroristes ayant frappé plusieurs villes, mais estime que le marché est en train de se reprendre.

La perte opérationnelle sur les trois mois achevés au 31 décembre s'est creusée à 78 millions de livres (100 millions d'euros) contre 73 millions de livres un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un rapport d'activité.

Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 7,2% à 1,409 milliard de livres sur la même période.

Les réservations sont dans l'ensemble en baisse de 2% sur un an pour la saison hiver, même si les prix moyens ont progressé.

«Il est clair que les attaques horribles à Paris et Istanbul ont impacté la confiance, conduisant certains clients à repousser la réservation de leurs vacances», a souligné Peter Fankhauser, le directeur général du groupe.

«Toutefois, nous avons vu de clairs signes de reprise ces dernières semaines: les clients ont toujours de l'argent dans leurs poches et veulent partir en vacances», a-t-il ajouté.

Dans le contexte actuel, les vacanciers sont aussi plus nombreux à choisir des séjours tout inclus, estimant que cela est plus sûr.

Thomas Cook explique avoir proposé à ses clients des alternatives à l'Égypte et à la Tunisie, un pays qu'il ne dessert actuellement plus depuis le Royaume-Uni jusqu'en octobre à la suite des deux attentats ayant visé des touristes dans ce pays l'an dernier. La cité balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh n'est pas non plus desservie jusqu'à la fin mai.

Le groupe a notamment offert plus de capacités dans l'ouest de la Méditerranée, une région qui compte notamment la côte espagnole et les îles Baléares.

Thomas Cook a confirmé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice, à condition que «la récente reprise de la confiance des consommateurs soit durable».

Le numéro un mondial du tourisme, l'allemand TUI AG, avait indiqué mardi souffrir d'un effondrement de 40% des réservations pour l'été en Turquie, mais a assuré pouvoir compenser avec les séjours en Espagne pour atteindre ses objectifs financiers 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer