• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Virus Zika: les transporteurs aériens flexibles envers les femmes enceintes 
Recherche Voyage

Virus Zika: les transporteurs aériens flexibles envers les femmes enceintes

Les femmes enceintes qui ont été infectées par... (PHOTO CARLOS JASSO, REUTERS)

Agrandir

Les femmes enceintes qui ont été infectées par le virus Zika peuvent donner naissance à un enfant atteint d'une microcéphalie, une malformation de la boîte crânienne.

PHOTO CARLOS JASSO, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Si les risques de contracter le virus Zika au Québec sont minimes, il n'en reste pas moins que les gens d'ici qui fuient le froid hivernal en s'envolant pour le Sud ne sont pas à l'abri. Plusieurs transporteurs offrent donc  la possibilité à leurs clientes enceintes, note du médecin à l'appui, de modifier leurs dates de voyage, de changer de destination ou de se faire rembourser.

Le virus peut engendrer des séquelles. Les femmes enceintes qui ont été infectées peuvent donner naissance à un enfant atteint d'une microcéphalie, une malformation de la boîte crânienne. Voilà pourquoi Air Transat, Sunwing et Air Canada, notamment, font montre de flexibilité. 

« Pour les femmes enceintes et leurs compagnons de voyage partageant la même chambre qui ont réservé dans les destinations offertes par Transat figurant actuellement sur la liste de l'Organisation panaméricaine de la santé [Mexique, République dominicaine, Curaçao, Panama, Saint-Martin, Haïti, Martinique, Guadeloupe, Honduras, Nicaragua et Colombie], nous autorisons, sur présentation d'un papier du médecin attestant de la grossesse, les demandes de changement de date ou de destination, peut-on lire sur le site d'Air Transat. Nous acceptons aussi les demandes d'annulation en offrant un crédit pour réservation future ou un remboursement complet.»

Bien que de nombreux clients inquiets aient téléphoné chez Transat, Debbie Cabana, porte-parole du transporteur, ajoute que la médiatisation du virus n'a pas eu d'impact sur les réservations de dernière minute. Pour l'instant, donc, les Québécois qui décident spontanément de partir sous les tropiques ne se laisseraient pas influencer par la présence du virus Zika.

AIR CANADA ET SUNWING

Du côté d'Air Canada, en plus d'un changement de dates, il est possible d'obtenir un remboursement. Dans tous les cas, le séjour à l'extérieur devait avoir lieu entre le 28 janvier et le 30 juin. Les clients de Sunwing peuvent eux aussi décider d'annuler leur voyage sans pénalité, peu importe le moment où ils avaient prévu de voyager.

Les transporteurs ont inscrit les modalités de remboursement et les procédures à suivre sur leurs sites internet respectifs.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer