• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Virus Zika: des transporteurs aériens accommodent les voyageurs inquiets 
Recherche Voyage

Virus Zika: des transporteurs aériens accommodent les voyageurs inquiets

Trois des plus importants transporteurs aériens du Canada ont décidé de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne

Trois des plus importants transporteurs aériens du Canada ont décidé de permettre à leurs clients de modifier leurs réservations pour les destinations en Amérique centrale et du Sud ainsi que dans certaines parties des Antilles en raison des inquiétudes suscitées par le virus Zika.

Cette décision survient après que plusieurs transporteurs internationaux, comme United Airlines et American Airlines aux États-Unis, eurent annoncé qu'ils rembourseraient les voyageurs préoccupés par le virus, soupçonné de causer de graves anomalies congénitales chez les nouveau-nés.

L'Agence de la santé publique du Canada a conseillé aux femmes enceintes de prendre des précautions pour se protéger des piqûres de moustique lorsqu'elles voyagent dans certaines régions de l'Amérique centrale et du Sud où des épidémies de Zika ont été rapportées.

Depuis que le virus est devenu endémique au Brésil l'an dernier, environ 4000 bébés sont venus au monde avec de petites têtes ou des cerveaux sous-développés, une malformation connue sous le nom de «microcéphalie».

L'exploitant d'Air Transat a déclaré que les femmes enceintes ayant un papier du médecin et les membres de leur famille immédiate pouvaient modifier leurs réservations ou changer de destination s'ils prévoyaient se rendre dans des pays figurant sur la liste des endroits infectés dressée par l'Organisation panaméricaine de la santé.

L'entreprise n'offre pas de remboursement et les changements sont seulement autorisés pour ceux logeant dans la même chambre d'hôtel.

De son côté, Air Canada permet aux femmes et à leurs compagnons de voyage de modifier leurs réservations ou d'obtenir un remboursement. La politique s'applique à ceux qui devaient prendre un vol du transporteur entre le 28 janvier et le 26 juin avec un billet ayant été acheté au plus tard le 26 janvier.

La compagnie aérienne a ajouté que les clients devraient fournir un papier du médecin stipulant qu'il est risqué pour eux de voyager à la Barbade, en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Équateur, en Guadeloupe, en Guyane française, à Haïti, au Honduras, aux îles Vierges américaines, en Martinique, au Mexique, au Panama, au Paraguay, à Porto Rico, en République dominicaine, à Saint-Martin, au Salvador, au Suriname ou au Venezuela.

WestJet a indiqué que n'importe quel passager peut changer ou annuler une réservation avant de se rendre dans les zones où le Zika est présent. Aucun papier du médecin n'est requis. L'entreprise établie à Calgary a précisé que les gens se prévalant de ce droit obtiendraient un crédit pour un futur voyage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer