Recherche Voyage

Grève des pilotes: Lufthansa annule 750 vols mercredi

80 000 passagers seront affectés par la grève.... (PHOTO CHRISTOF STACHE, AFP)

Agrandir

80 000 passagers seront affectés par la grève.

PHOTO CHRISTOF STACHE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
FRANCFORT

Le géant européen du transport aérien, l'allemand Lufthansa, a annoncé mardi l'annulation de 750 vols en Allemagne et en Europe pour mercredi, jour qui marquera le douzième mouvement de grève de ses pilotes depuis avril.

«Sur les 1400 vols de la compagnie Lufthansa prévus initialement pour mercredi, nous en annulons 750», ce qui va affecter 80 000 passagers, a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe.

Les filiales Germanwings, Swiss et Austrian Airlines ne sont pas concernées par la grève. Dans un premier temps, le groupe avait indiqué que Germanwings allait également faire l'objet de ce débrayage, prévu de 00h01 à 23h59 et annoncé lundi par le syndicat des pilotes Cockpit.

Les vols annulés sont en grande majorité au départ ou à destination de Francfort (ouest) et Munich (sud), les deux principaux hubs de Lufthansa.

Cockpit s'oppose depuis des mois au projet de la direction de revenir sur la possibilité actuelle des pilotes de partir en préretraite à 55 ans avec 60% de leur salaire, dénonçant «une dégradation significative pour les jeunes pilotes» exposés à la future réforme.

Plus largement, les pilotes de la compagnie s'inquiètent aussi de la volonté de Lufthansa de se développer davantage dans le low-cost face à une concurrence accrue.

Lors de la dernière grève, qui avait touché Germanwings pendant deux jours mi-février, près de 340 vols au départ de l'Allemagne avaient été annulés.

Lufthansa tente à chaque fois de limiter au maximum l'impact des mouvements sociaux sur ses clients, en ayant recours par exemple aux services de responsables sachant piloter et en organisant en amont des modes de transport alternatifs pour ses passagers.

Selon le porte-parole, la compagnie a envoyé 20 000 textos et 7000 courriels pour informer ses clients du mouvement social de mercredi.

À 15h22 (heure locale), à la Bourse de Francfort, les investisseurs ne prenaient pas ombrage de cette nouvelle étape dans un conflit social de longue haleine: le titre Lufthansa était en tête de l'indice Dax et prenait 1,75% à 13,36 euros.

Les grèves à répétition ont coûté au groupe Lufthansa 232 millions d'euros en 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer