Recherche Voyage

63% des Français comptent partir en vacances sur l'année 2015

Pour cet été, les intentions de départ en... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Pour cet été, les intentions de départ en vacances et courts séjours sont en forte augmentation, avec 46% de partants contre 42% en 2014.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

En 2015, 63% des Français comptent partir en vacances ou en courts séjours, contre seulement 60% qui avaient exprimé cette intention il y a un an, selon une étude du cabinet Protourisme publiée vendredi.

«63% cette année contre 60% en 2014, ces trois points peuvent paraître faibles, mais il s'agit tout de même de 2,8 millions de personnes de plus, ce n'est pas rien», a lancé le directeur de Protourisme Didier Arino, lors d'un point presse.

Selon cette étude, réalisée par Protourisme auprès de 3000 personnes entre le 3 et le 11 février, 41,8 millions de Français (adultes et enfants) prévoient un séjour.

Ces Français partent surtout dans les hébergements gratuits (familles, amis, résidences secondaires...), ce qui se traduit par une baisse du budget moyen de 4,8% par rapport à l'an passé, à 1979 euros (contre 2078 euros en 2014).

Si le profil des partants reste marqué par une surreprésentation des catégories les plus aisées (42% des CSP+) et des habitants des grandes agglomérations, l'année 2015 voit la reprise des départs en vacances des classes moyennes, des provinciaux et des périurbains issus des communes de 2000 à 20 000 habitants, des retraités, et plus globalement, des ménages à plus faibles revenus.

Protourisme note une reprise des départs en vacances des familles (39%), avec 1,3 million de partants supplémentaires cette année. Les couples et notamment les retraités seront eux 1,1 million de plus à partir en 2015.

Les Franciliens «représentent un quart des partants et plus du tiers de la consommation touristique», rappelle M. Arino.

Par ailleurs, 37% des foyers s'abstiendront de partir, contre 40% l'an dernier. «Dans ces foyers, on a beaucoup de familles monoparentales, des emplois précaires, des chômeurs et des familles avec des revenus modestes», précise Didier Arino.

Au niveau des préparatifs, «38% utilisent téléphones intelligents et tablettes afin de préparer leurs vacances», souligne-t-il, précisant que «la part de marché des agences de voyages diminue année après année».

Pour cet été, les intentions de départ en vacances et courts séjours sont en forte augmentation, avec 46% de partants contre 42% en 2014.

Plus de 30 millions de Français envisagent de partir en juillet-août, soit environ 2 millions de plus que l'an dernier. Le budget Eté par foyer diminue de 3%, chutant à 1273 euros, contre 1312 euros en 2014.

Cette diminution est liée à l'augmentation des hébergements gratuits, c'est-à-dire chez des proches. Sur l'hébergement marchand, la durée moyenne du séjour est de 10 jours, avec un budget de 1560 euros par foyer.

Pour une famille, sur cette même période, le budget moyen s'établit à 1000 euros en camping et auto-caravane, 1500 euros en locatif, 1700 euros en résidence de tourisme et 2100 euros en village de vacances.

Cette année, «les réservations se feront en revanche de plus en plus tardivement: plus du tiers des partants réservent moins d'un mois avant le départ ou ne réservent pas du tout», souligne aussi M. Arino.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer