Recherche Voyage

Attention: passeport valide plus de trois mois requis en Europe

Depuis l'été dernier, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la... (Photo d'archives)

Agrandir

Depuis l'été dernier, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France et l'Italie demandent un passeport valide au moins trois mois après la date de retour prévue.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des destinations européennes exigent maintenant un passeport qui expire plus de 90 jours après le retour.

La saison des voyages en Europe est commencée pour les Québécois, et certains voyageurs ont la très mauvaise surprise de ne pas pouvoir monter à bord de leur avion, malgré un billet et un passeport valides.

C'est ce qui vient d'arriver à Catherine. Elle devait prendre un vol Montréal-Bruxelles d'Air Transat lorsqu'on lui a refusé l'accès. Raison: son passeport expire à la fin du mois d'août, moins de trois mois après la date de son retour.

Depuis l'été dernier, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France et l'Italie demandent un passeport valide au moins trois mois après la date de retour prévue.

La Grèce, les Pays-Bas et le Portugal ont aussi ce critère d'admissibilité, malheureusement méconnu de nombreux voyageurs.

Les douaniers européens peuvent néanmoins admettre un voyageur ayant un passeport valide mais qui expire plus tôt que trois mois avant le retour. C'est d'ailleurs ce qui est arrivé à Catherine très récemment, avec ce même passeport. D'où sa surprise de se faire refuser l'accès à son avion cette fois-ci.

Les responsabilités de chacun

Le transporteur aérien est responsable de ramener un passager qui est refusé à la douane, à destination, si son passeport n'est pas valide, explique la porte-parole d'Air Transat, Debbie Cabana.

Pour éviter des problèmes à destination, Air Transat n'accepte donc pas les passagers dont le passeport n'est pas conforme au règlement à leur départ. Comme il est de la responsabilité des voyageurs de connaître les règles en cours dans les pays qu'ils visitent, le billet perdu n'est ni remboursable ni échangeable.

Air Transat, comme Air Canada par ailleurs, n'envoie pas de note à ses clients qui achètent des billets pour les destinations qui appliquent maintenant cette règle. Tous les détails sont affichés sur le site de l'entreprise. Sur le billet électronique, on indique que certains pays exigent que le passeport soit valide six mois après la date de retour, mais rien sur cette nouvelle règle.

Pour Catherine, c'est un voyage raté. À ses frais: elle a dû acheter un nouveau billet aller-retour vers Bruxelles. Et obtenir un nouveau passeport.

Pour savoir si vous avez en main les documents nécessaires pour votre voyage ou connaître les conditions d'admission du pays que vous allez visiter, consultez le site de l'Association internationale du transport aérien: iatatravelcentre.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer