L'Hôtel Chicoutimi se lance dans l'hébergement collaboratif

Une quinzaine d'appartements, de maisons et de chalets... (Photo fournie par Monadressealouer.com)

Agrandir

Une quinzaine d'appartements, de maisons et de chalets sont affichés sur le site Mon adresse à louer, dont la moitié se trouve au Saguenay. L'Hôtel Chicoutimi les a tous mis à niveau.

Photo fournie par Monadressealouer.com

L'hôtel Chicoutimi se lance dans la location d'appartements et de maisons appartenant à des particuliers. C'est l'un des rares établissements hôteliers, voire le seul, qui aident les propriétaires à louer leur résidence aux touristes.

Éric Larouche, propriétaire de l'Hôtel Chicoutimi, affirme que la nouvelle plateforme en ligne Mon adresse à louer s'adresse aux gens qui veulent générer des revenus avec leur logis, mais qui n'ont pas envie d'en gérer la location.

«On s'occupe de l'unité à 100 %. On s'occupe des assurances, de la certification, de la location, des ménages», dit M. Larouche.

Pour le moment, une quinzaine d'unités d'hébergement sont affichées sur Mon adresse à louer, grâce à une association avec la fondatrice du site, Christine Tremblay. Les appartements, maisons et chalets se situent au Saguenay... ou dans l'île de Santorin, en Grèce. C'est que Mme Tremblay connaît le pays puisqu'elle y a habité pendant quelques années.

Chaque unité d'hébergement respecte des standards hôteliers.

«On dépersonnalise les unités et on leur donne une saveur hôtelière. On change les draps, on met des serviettes blanches. En fait, on s'assure que les unités respectent nos standards avant de les ajouter à notre portefeuille.»

En signant un contrat avec Mon adresse à louer, chaque locateur s'engage à payer une redevance de 30 % de ses revenus de location.

Un service aux municipalités

Éric Larouche est convaincu que les hôtels et l'hébergement collaboratif peuvent cohabiter. Il en est tellement persuadé qu'il espère que d'autres hôtels s'associeront à la plateforme Mon adresse à louer pour gérer la location de résidences privées dans d'autres régions du Québec.

Mon adresse à louer veut également offrir un service, par l'entremise d'une entreprise à but non lucratif, pour aider les municipalités à structurer leur offre d'hébergement. «Pour une ville qui n'a pas encore de réglementation sur l'hébergement collaboratif, on peut calculer la demande pour les hébergements traditionnels comme les hôtels et les auberges et pour les hébergements non conventionnels pour éviter que les deux soient en concurrence. On veut travailler ensemble pour que tout le monde en tire des revenus.»

____________________________________________________________

https://www.monadressealouer.com/




Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer