Glamping: dans sa bulle au Cap-Jaseux

Ce dôme offre l'expérience de glamping par excellence.... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Ce dôme offre l'expérience de glamping par excellence.

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SAINT-FULGENCE) Les oiseaux chantent tard et tôt dans la forêt du parc du Cap-Jaseux, qui surplombe le fjord du Saguenay. De la bulle posée sur une plateforme de bois, leurs chants se font entendre sans peine tandis que le jour se lève.

La nuit fut brève parce qu'on a planifié d'aller voir le soleil se lever sur le Saguenay, mais elle n'en a pas été moins confortable. Le dôme installé par le Parc Aventures Cap Jaseux il y a deux ans fait rêver en photos et il est tout aussi charmant en vrai. C'est du glamping à son meilleur, qui combine hébergement douillet et vue sur le fjord avec la rusticité de la nature. L'équipement pour cuisiner est fourni, mais comme en camping, c'est sur un réchaud portatif que l'on cuisine. Il n'y a pas d'électricité ni chauffage d'appoint, mais quelques lumières à énergie solaire assurent une ambiance le soir venu.

À quelques pas de là, ceux qui dorment dans une des deux sphères suspendues auront l'impression d'avoir, l'espace d'une nuit, succombé à la mode des mini-maisons où tout est à sa place. Les légers mouvements de la sphère à laquelle on accède par un pont suspendu ajoutent à l'ambiance. Conçue pour quatre personnes, on n'y passerait pas une semaine à l'étroit, mais l'expérience vaut le coût et charmera à coup sûr les enfants.

Un cinq à sept sur l'eau

Tant qu'à dormir dans la nature, aussi bien s'éveiller avec elle et s'équiper aux aurores pour voir le lever du soleil sur le fjord. À 4 h 45, Jérôme Poudrier est encore légèrement ensommeillé mais fin prêt à nous guider en kayak. Après les consignes de sécurité d'usage et le revêtement de la combinaison isothermique, on s'élance en kayak sur la rivière Saguenay, désertée à cette heure du jour.

Le guide est seul dans son kayak mais ceux qui l'accompagnent prennent place dans des tandems. «Les risques que ça chavire sont moins grands», explique l'étudiant en tourisme d'aventure, qui parsème la sortie d'informations sur le cours d'eau et les montagnes qui l'entourent.

Le fjord est calme et c'est sans problème que l'on contourne le cap Jaseux, pour ensuite rebrousser chemin, histoire de faire face à l'est, d'où émerge justement Galarneau. Dans le silence du matin, les kayakistes se taisent et se félicitent de s'être levés tôt. Le paysage est magnifique et les montagnes du fjord, couvertes de nuages blancs en leur sommet, se donnent des airs de petites Alpes.

Après un peu plus de deux heures à naviguer au coeur de l'ancienne vallée glaciaire, les bras disent qu'il est temps de revenir vers la plage. Il est 7 h 30, Cap-Jaseux s'éveille. La journée peut recommencer.

___________________

Il vous en coûtera 235 $ (pour 4 personnes) pour passer la nuit dans le dôme ou dans une des deux sphères suspendues du parc Cap-Jaseux. Quant à la sortie en kayak à l'aube, elle coûte 58,25 $ par adulte, et 52 $ pour les enfants âgés de 8 ans et plus.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer