Safari sous la neige

Enfilez vos salopettes, on part en safari sous la neige. Zèbres, tigres,... (Photo: fournie par le Zoo de Granby)

Agrandir

Photo: fournie par le Zoo de Granby

Simon Diotte
Simon Diotte
La Presse

Enfilez vos salopettes, on part en safari sous la neige. Zèbres, tigres, macaques et autres créatures exotiques nous attendent au Zoo de Granby. Vous allez voir que plusieurs bêtes, loin de craindre le froid, l'apprécient davantage que les humains!

À notre arrivée au Zoo de Granby, c'est la grande surprise. Bien que la météo soit parfaite, avec un mercure légèrement au-dessous de zéro et un beau soleil tapant, le stationnement est presque désert. Tout un contraste avec le centre commercial du coin, qui déborde littéralement, et à mille lieues des foules estivales à cause desquelles, parfois, il faut se garer à des kilomètres.

Peu de gens savent encore, malgré une intense campagne de marketing, que le zoo ouvre ses portes tous les week-ends de l'hiver. Parmi la collection de près de 1000 bêtes, 80% sont visibles pendant les mois de janvier, février et mars. La plupart des pensionnaires connaissent, dans leur milieu naturel, des conditions climatiques similaires aux nôtres. Ils n'affichent donc aucune réserve à prendre des bains de neige, sous le regard ébahi du public.

Notre visite se fait avec trois enfants de moins de 5 ans. Elle commence par le pavillon des éléphants qui se situe à quelques pas de la guérite. Évidemment, les pachydermes, qui vivent dans les savanes africaines ou les forêts humides d'Asie, ne se gèlent pas la trompe à l'extérieur, mais le zoo nous ouvre la porte de leurs quartiers hivernaux. Même si les lieux sont froids - dans le sens figuré du terme: plancher en béton, éclairage fluorescent -, les enfants sont aux anges, car les éléphants, tout comme les girafes, que l'on admire à l'étage, sont très près de nous. À peine quelques mètres nous séparent de ces mammifères géants. Bref, c'est encore mieux qu'en été, lorsque les bêtes paissent, au loin, dans un champ.

On sort ensuite au grand air pour s'aventurer dans la zone Asie et Océanie. Une mince couche de neige recouvre les sentiers. Beaucoup de parents, astucieux, ont apporté leurs traîneaux, ce qui facilite les déplacements. Des jeux gonflables amusent la marmaille. Autour de bancs publics, les employés entretiennent plusieurs feux à ciel ouvert pour réchauffer l'atmosphère.

Si un enfant déclare: «Papa, j'ai froid!», pas de panique. Il y a sept pavillons intérieurs chauffés. À l'enclos des léopards des neiges, le père Noël venait de passer. Devant les yeux émerveillés des enfants, de jeunes félins, nés en août, déballaient leurs cadeaux de leurs puissants crocs. Suivra le spectacle de chevaux de Przewalski, de chameaux de Bactriane, de tigres de l'Amour, de wallabys de Bennett (des kangourous version miniature), de yacks et j'en passe.

D'enclos en enclos, on constate le même phénomène. Les animaux ne somnolent pas dans un coin, à l'abri des regards, comme c'est souvent le cas en été. Au contraire, ils sont plus actifs que jamais en hiver. «Ils n'ont guère le choix, ils doivent demeurer actifs pour conserver leur chaleur», explique un gardien. Le public en a donc plus pour son argent!

Après trois heures de balade, dont une pause chocolat chaud, on n'avait visité qu'un tiers du zoo. Il faut prendre en considération que les enfants se déplacent beaucoup moins vite en salopette et en bottes qu'en t-shirt et short. Résultat: il a fallu sacrifier les sentiers de l'Afrique et de l'Amérique du Sud pour faire une dernière escale au pavillon Odyssée Pacifique Sud, grande nouveauté 2011 du zoo. Il présente la faune aquatique des atolls du Pacifique. C'est tout un contraste avec le reste des installations. C'est comme si on visitait un zoo dans le zoo. À l'entrée, dans un bassin peu profond, les intrépides peuvent caresser, et même nourrir, les raies chauve-souris. Succès garanti. Par la suite, devant les immenses aquariums, les enfants sont littéralement en pâmoison devant les poissons multicolores, les tortues géantes et les requins. Il en va de même pour les parents. Notre coup de coeur de la journée.

À 17h, la noirceur tombe. Le zoo ferme déjà ses portes et il y a tant d'animaux encore à découvrir. Les enfants réclament déjà une deuxième visite. Heureusement, les petits, il nous reste encore tout l'hiver pour y retourner.

Horaire du Zoo de Granby

Période des Fêtes: ouvert tous les jours jusqu'au 8 janvier, de 10h à 17h.

Week-ends de l'hiver: ouvert du 14 janvier au 26 février, ainsi que les 17-18 mars, de 10h à 17h.

Semaine de relâche: du 3 au 11 mars, de 10 à 17h.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer