Recherche Voyage

Embrasser l'hiver à la Petite Floride

La petite Floride, dans le quartier Mile End... (Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière)

Agrandir

La petite Floride, dans le quartier Mile End de Montréal.

Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Petite Floride se réchauffe peut-être un peu plus vite que prévu, sa glace hésitant sans cesse entre patinoire et piscine, mais ce n'est pas une raison pour se priver d'un verre ou d'un grilled-cheese à bord de l'autobus jaune du Mile End.

La Petite Floride se réchauffe peut-être un peu... (Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière) - image 1.0

Agrandir

Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière

Jusqu'à la fin mars, la Petite Floride est... (Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière) - image 1.1

Agrandir

Jusqu'à la fin mars, la Petite Floride est ouverte du jeudi au dimanche. On y sert vin chaud, bière, cocktails, café, chocolat chaud, soupe et grilled-cheese.

Photo Charles-Olivier Bourque, fournie par La Pépinière

Premier projet hivernal de La Pépinière, La Petite Floride est une belle initiative visant à rendre l'hiver montréalais plus tolérable, voire carrément agréable !

Jusqu'à la fin du mois de mars, la buvette située là où la rue Bernard Est rencontre l'avenue De Gaspé est ouverte du jeudi au dimanche. On y sert vin chaud, bière, cocktails, café, chocolat chaud, soupe et grilled-cheese. En soi, l'espace aménagé autour de l'autobus scolaire mérite qu'on s'aventure un peu dehors, pour fraterniser avec les voisins, autour d'un feu de camp.

Après, il y a la programmation, qui se construit à mesure, avec des activités comme « vin et patin », en collaboration avec l'agence Oenopole, des matchs de ballon-balai, de curling bavarois ou de hockey lorsque l'état de la patinoire le permet, des conférences à l'intérieur de l'autobus, etc. La musique, elle, est toujours au rendez-vous.

« On fait un gros effort pour mettre de l'avant des petites entreprises, des artistes visuels, des DJ, des restaurants qui sont situés dans un rayon de 1 km du projet. Les recettes des ventes au bar sont réinjectées dans la programmation du week-end suivant », explique Charles-Olivier Bourque, chargé de projet.

La Petite Floride fait partie de l'Agora des Possibles, série de quatre projets saisonniers pour mettre en valeur le même espace. C'est une production de La Pépinière. L'organisme à but non lucratif se consacre à la revitalisation d'espaces urbains sous-exploités. Déjà, elle travaille à la troisième version estivale du chouette Village au Pied-du-Courant et se prépare à reproduire le projet Les Jardineries (Stade olympique), et Rue de Dijon (Montréal-Nord).

Charles-Olivier Bourque admet qu'une installation d'hiver, c'est « une grosse adaptation » ! La météo en dents de scie ne facilite pas la programmation. Mais si tout va bien, La Petite Floride devrait continuer de réchauffer les Montréalais jusqu'à la fin du mois de mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer