Recherche Voyage

Été record pour le tourisme à Montréal

Le centre-ville de Montréal.... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le centre-ville de Montréal.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal a battu des records d'affluence touristique cet été, selon le ministère du Tourisme. Plus de 1,5 million de chambres d'hôtel ont été louées entre juin et août, de loin la meilleure saison en plus de 10 ans.

Alors que plusieurs appréhendaient les contrecoups de la crise étudiante du printemps, le temps ensoleillé qui a régné tout l'été semble voir eu le dessus.

Les données compilées par le ministère du Tourisme démontrent que les mois de juin et d'août ont battu des records d'occupation dans les hôtels de la métropole. Juillet a affiché une baisse par rapport à 2011, mais la fréquentation des hôtels a tout de même été nettement supérieure à la moyenne. En somme, 130 000 chambres de plus que la moyenne des 10 derniers étés ont été louées.

Cette affluence record s'est traduite par une hausse du prix des chambres, une bouffée d'air pour les hôteliers qui voyaient les prix dégringoler depuis quelques années en raison de la féroce compétition. Le prix moyen en août a fait un bond de 10$ par rapport à l'an dernier, pour s'établir à 135$, selon les données du ministère du Tourisme.

Augmentation appréciée

Cette hausse du tourisme est d'autant plus bienvenue que certains signes laissaient présager, au contraire, un été difficile. Le prix de l'essence a été plutôt élevé pendant toute la durée de l'été, ce qui a souvent un effet négatif sur le tourisme. La force du dollar canadien, à la fois devant le dollar américain et l'euro, aurait pu en dissuader plusieurs de visiter Montréal. Enfin, la métropole a été secouée par de violentes manifestations au cours du printemps, période où les touristes planifient généralement leurs vacances.

«On pourrait dire que les changements climatiques ont été favorables dans notre partie du monde. En fait, tout le Nord-Est américain doit en profiter», analyse Michel Archambault, professeur associé à la chaire de tourisme Transat, à l'UQAM. Celui-ci explique que les touristes préfèrent habituellement les endroits où la température favorise la pratique d'activités extérieures.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer