Visite à Trois-Rivières

  • Le Sacristain (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Le Sacristain

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 1 / 5
  • Promenade au parc portuaire (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Promenade au parc portuaire

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 2 / 5
  • Le Panetier (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Le Panetier

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 3 / 5
  • Circuit patrimonial (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Circuit patrimonial

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 4 / 5
  • Gambrinus, brasserie artisanale (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Gambrinus, brasserie artisanale

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En 1908, Trois-Rivières a été ravagé par le pire incendie de son histoire, détruisant sur son passage bon nombre de maisons et d'édifices. Malgré ce drame, la ville, située à seulement 90 minutes de Montréal, a su conserver une partie de son patrimoine bâti. Et en arpentant les rues étroites du Vieux-Trois-Rivières, le visiteur fait non seulement un voyage dans le temps, mais il découvre également des adresses gourmandes intéressantes.

1. Le Panetier

995, rue Saint-Prosper, 819-694-9520

www.lepanetier.ca

Pour commencer la journée du bon pied, rien de tel qu'une halte au Panetier, une boulangerie artisanale qui offre une variété de pains, de viennoiseries et de muffins. Le tout est préparé sur place. Pour profiter pleinement de l'endroit, il faut commander un café au lait accompagné d'un muffin figue, noix et chocolat, puis prendre place à l'une des petites tables en bois. Et pour la route, demandez un sablewich, genre de sandwich composé de deux sablés, à l'intérieur desquels se trouve une garniture au beurre d'érable et amandes.

2. Circuit patrimonial

Bureau d'information touristique

1457, rue Notre-Dame Centre, 819-375-1122

www.tourismetroisrivieres.com

Une architecture qui date du XVIIIe siècle, des sites historiques, de jolis parcs, sans oublier le célèbre monastère des Ursulines, voilà ce que permet de découvrir le circuit patrimonial de Trois-Rivières. Ce tracé, qui se fait à pied, compte 70 panneaux qui relatent l'histoire d'une rue, d'une maison ou d'un immeuble. À l'aide du guide des circuits thématiques, disponible au bureau d'information touristique, il est possible de faire une visite commentée. Le guide propose également sept autres circuits: celui de la poésie, des arts, des musées... Nouveauté cet été: une navette parcourra la ville, permettant aux visiteurs de descendre ou de monter à tout moment.

3. Promenade au parc portuaire

1300, rue du Fleuve, 819-372-4614

www.poivrenoir.com

Trois-Rivières, c'est d'abord et avant tout la rencontre entre le fleuve Saint-Laurent et la rivière Saint-Maurice. Une visite de la ville ne peut être complète sans une balade aux abords du fleuve, où une promenade a été aménagée. Pour une vue imprenable, il faut se rendre, juste un peu plus haut, dans les jardins des Ursulines. Il est également possible de profiter du paysage en s'assoyant à l'une des tables du Poivre noir, considéré comme l'un des meilleurs restaurants du coin. Il était malheureusement fermé lors de notre passage.

4. Le Sacristain

300, rue Bonaventure, 819-694-1344

www.lesacristain.com

Prendre un verre de vin, manger un sandwich grillé ou encore siroter un café dans des lieux qui ont été bénis... C'est en quelque sorte ce qu'offre Le Sacristain, un sympathique petit restaurant qui a élu domicile dans une ancienne église. Les vitraux et le long banc d'église sur lequel les clients peuvent se poser témoignent de l'ancienne vocation de l'endroit. Il est également possible de manger, sur une terrasse ensoleillée.

5. Boréalis, centre d'histoire de l'industrie papetière

200, av. des Draveurs, 819-372-4633

www.borealis3r.ca

«Il n'est jamais revenu de la forêt. De vivre avec les arbres, il en est devenu un.» Cette citation du poète Félix Leclerc, reflète bien la réalité vécue par bon nombre d'hommes et de femmes de Trois-Rivières, qui a longtemps porté le titre de capitale du bois et papier. Boréalis permet d'explorer cet héritage grâce à deux expositions interactives: Racines et identité (permanente) et Générations (temporaire, présentée jusqu'à septembre). Au menu, témoignages d'anciens travailleurs, photos de draveurs, modèle réduit d'une machine à papier, etc. Sur le site même, le bistro aux Confluents jouit d'une vue imprenable sur le fleuve. Le restaurant n'est toutefois ouvert qu'en été, du 20 juin au 30 septembre.

6. Gambrinus, brasserie artisanale

3160, boul. des Forges, 819-691-3371

www.gambrinus.qc.ca

Située face au campus universitaire, cette ancienne maison de chambres abrite une brasserie artisanale depuis 1996. Premier établissement du genre en Mauricie, l'endroit est aussi agréable pour prendre une bière - on y brasse une trentaine de variétés - que pour casser la croûte. Hamburgers, calmars frits, salades et sandwichs figurent au menu. Pendant les beaux jours, on peut manger en terrasse


Afficher Trois-Rivières sur une carte plus grande
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer