Raquette au pays de Jackrabbit

La piste Gélinotte mène à un magnifique point... (Photo: Simon Diotte, collaboration spéciale)

Agrandir

La piste Gélinotte mène à un magnifique point de vue sur le lac Raymond et le village de Val-Morin.

Photo: Simon Diotte, collaboration spéciale

Simon Diotte
La Presse

(Val-Morin) Le parc régional Val-DavidVal-Morin  qui réunit désormais le secteur Far Hills de Val-Morin et le parc Dufresne de Val-David  compte aujourd'hui près d'une trentaine de kilomètres de sentiers destinés à la raquette, qui cohabitent harmonieusement avec le ski de fond.

Pour découvrir ce vaste terrain de jeu de 500 hectares, il existe deux points d'entrée. Le chalet Anne-Piché, à un jet de pierre du village de Val-David, s'ouvre sur le secteur Dufresne, où les pistes de raquette, dont plusieurs longent les parois d'escalade, s'avèrent assez pentues, tandis que le chalet Far Hills mène directement aux sentiers de Val-Morin, qui réservent des montées plus graduelles. La location d'équipement est offert aux deux accueils.

Puisque les réseaux des deux secteurs sont interconnectés, il est possible de se balader d'une zone à l'autre. Les possibilités d'excursion et de boucles sont infinies. Quatre relais flambants neufs, dispersés dans le parc, accueillent raquetteurs et skieurs pour casser la croûte. Un poêle à bois assure une chaleur confortable à toute heure du jour.

À la recherche d'un itinéraire qui vaut le détour? Partez du chalet Far Hills en direction du point de vue de la Gélinotte, en passant par le sentier du Grand Pic. Vous allez traverser une cédrière, une érablière ainsi qu'une chênaie, pour ensuite arriver, en 45 minutes, à un superbe point de vue. De là, vous surplomberez le lac Raymond et le village de Val-Morin, tout en contemplant, au loin, le mont Sauvage, une ancienne station de ski.

Par la suite, vous retournerez sur la piste du Grand Pic pour rejoindre, tranquillement, la piste H. Celle-ci vous mènera à deux autres points de vue: l'un vers le nord-est, où l'on aperçoit l'hôtel Far Hills, un établissement qui a connu ses heures de gloire dans les années 60 à 80, et un autre sur un plan d'eau, où se trouve, en été, une importante héronnière.

En chemin, arrêtez-vous au refuge du lac Amigo. La température à l'intérieur vous surprendra. Lors de notre passage, le thermomètre indiquait 25 degrés Celsius, même si les fenêtres étaient ouvertes! Pour faire sécher les vêtements et réchauffer les extrémités gelées, on ne peut demander mieux. Le parc met à la disposition des randonneurs une bouilloire et de l'eau potable pour concocter des boissons chaudes. Prévoyez sachets de thé, de tisane ou de chocolat chaud.

Par la suite, dites adieu aux montées, le retour se fait en descendant jusqu'au point de départ, en empruntant la GV, une piste familiale. À l'arrivée, vous compterez 8 km de plus à l'odomètre, pour trois heures d'activité physique en mode zen. Encore de l'énergie, prenez le sentier le Sizerin (boucle de 1,6 km), qui longe une belle coulée de glace et traverse une énorme érablière, ou profitez, avec la marmaille, de la patinoire, de la glissage et du labyrinthe tout près du stationnement. C'est gratuit!

Parc régional Val-David-Val-Morin, secteur Dufresne: 819-322-6999 et secteur Far Hills: 819-322-2834




publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer