Une journée pour goûter Lanaudière

  • Du début à la fin de la journée, les deux hôtes prennent soin des gens qui montent à bord du Tortillard gourmand. Pendant que Marie-José conduit, Manon abreuve les participants d'informations sur les producteurs du circuit. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Du début à la fin de la journée, les deux hôtes prennent soin des gens qui montent à bord du Tortillard gourmand. Pendant que Marie-José conduit, Manon abreuve les participants d'informations sur les producteurs du circuit.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 1 / 5
  • Les propriétaires de la Chèvrerie Barbe Bouc, qui compte un troupeau de 45 chèvres, mettent notamment de l'avant ses produits faits à base de chevreau, une viande quelque peu boudée au Québec. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Les propriétaires de la Chèvrerie Barbe Bouc, qui compte un troupeau de 45 chèvres, mettent notamment de l'avant ses produits faits à base de chevreau, une viande quelque peu boudée au Québec.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 2 / 5
  • Les propriétaires de La Courgerie donnent des idées de recettes aux visiteurs, dont celle de muffins à la courge, qu'ils accompagnent de confiture. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Les propriétaires de La Courgerie donnent des idées de recettes aux visiteurs, dont celle de muffins à la courge, qu'ils accompagnent de confiture.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 3 / 5
  • La Maison du pain d'épices, en plus d'offrir des biscuits en forme de petit bonhomme, sert le déjeuner, le dîner et des collations maison. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    La Maison du pain d'épices, en plus d'offrir des biscuits en forme de petit bonhomme, sert le déjeuner, le dîner et des collations maison.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 4 / 5
  • La Bergerie des Neiges offre aux visiteurs diverses charcuteries préparées avec de l'agneau, élevé sans hormones. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    La Bergerie des Neiges offre aux visiteurs diverses charcuteries préparées avec de l'agneau, élevé sans hormones.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

Elles ne sont pas originaires de Lanaudière, mais Manon Fortier et Marie-José Le Blanc sont tombées sous le charme de la région et de ses producteurs. À un point tel que ces deux passionnées ont mis sur pied le Tortillard gourmand. Le concept permet aux foodies et autres amoureux de la bouffe de découvrir la campagne lanaudoise à bord d'un confortable minibus, par l'entremise de trois circuits qui mènent vers des fermes d'élevage, des vignobles, des fromageries...

Du début à la fin de la journée, les deux hôtes prennent soin des gens qui montent à bord du Tortillard gourmand. On vient les cueillir à Montréal ou sur la Rive-Sud. Pendant que Marie-José conduit, Manon abreuve les participants d'informations sur les producteurs du circuit. À noter que lorsqu'on débarque dans une ferme avec elles, on a accès au producteur lui-même, qui se fait un plaisir d'offrir quelques-uns de ses produits en dégustation. À l'arrière du véhicule, les deux femmes ont préparé des glacières, une pour chaque passager, histoire de garder bien au frais les provisions que l'on fera au cours de la journée. Voici quelques haltes gourmandes du circuit.

La Courgerie

«Avec les courges, notre idée, ce n'est pas de les utiliser pour décorer les galeries, mais de vous en faire manger!» Voilà l'une des premières choses lancées par Pascale Coutu, «patronne» de l'endroit. Celle-ci accueille les gens, en compagnie de son conjoint Pierre Tremblay, sur leur terre située à Sainte-Élisabeth, où ils cultivent quelque 300 espèces de cucurbitacées, dont évidemment la citrouille et la célèbre courge spaghetti.

Ainsi, sur place, ces experts de la courge expliquent les différentes variétés, donnent des idées de recettes et font même déguster certains de leurs produits, comme des confitures, des muffins et des relish.

www.lacourgerie.com

La Bergeriedes Neiges

Des charcuteries préparées avec de l'agneau, un décor enchanteur et un accueil chaleureux. Voilà ce qui attend les visiteurs qui mettent les pieds à la Bergerie des Neiges, propriété de Pierre Juillet et de Desneiges Pépin. Celle-ci a décidé de faire une croix sur sa carrière d'avocate pour se lancer, en 1985, dans l'élevage de moutons. Elle n'a jamais regretté ce choix. Près de 30 ans plus tard, la Bergerie des Neiges est restée fidèle à ses principes en pratiquant un élevage sans hormones avec un fourrage sans pesticides. La découpe et la transformation de la viande se font sur place. Il ne reste qu'à choisir la partie que l'on préfère. Et il faut absolument goûter aux saucissons secs, particulièrement à celui au fromage de lait de brebis.

www.bergeriedesneiges.com

La Chèvrerie Barbe Bouc

«Lorsqu'on dit chevreau, les gens pensent souvent qu'on veut parler du bébé du chevreuil», souligne Anik Mondor, copropriétaire de la Chèvrerie Barbe Bouc avec son conjoint Jacob Lapierre. Le couple, dans la jeune trentaine, sait qu'il a un travail d'éducation à faire auprès des Québécois, qui consomment peu la viande de chevreau, le petit de la chèvre, alors que 70% de la population mondiale en mange. Avec leur troupeau de 45 chèvres, ils se dévouent corps et âme pour leur entreprise qui a à peine deux ans. Le chevreau, une viande à forte teneur en fer, a un goût plutôt doux et peut se consommer sous diverses formes: côtelettes, gigot, saucisses, terrine et même pâté de foie.

www.lachevreriebarbebouc.com

La Maison du pain d'épices

La Maison du pain d'épices, ce n'est pas seulement un endroit où l'on peut se procurer de croquants biscuits en forme de petit bonhomme. Ce café-bistro, qui sert des déjeuners, des dîners et des collations maison, est aussi un organisme de bienfaisance voué à l'éducation des enfants. Ainsi, en plus d'y vendre des produits savoureux, l'attachante Louise Mathieu-Mills - surnommée Mamie d'épices - et son équipe organisent également des ateliers culinaires et de lecture pour les petits. Le Tortillard gourmand a décidé d'inscrire La Maison du pain d'épices à ses circuits afin de contribuer au développement social et communautaire de Lanaudière. Manon Fortier et Marie-José Le Blanc invitent même leurs passagers à faire don d'un livre qui pourra ensuite servir aux activités littéraires.

paindepice.org

Trois circuits

Le Tortillard gourmand offre trois circuits: la tortille Courge, la tortille Foie gras et la tortille Gigot. Chaque circuit d'une journée comprend des visites à quatre fermes et un vignoble. Coût: 169$ (plus taxes).

Info: tortillardgourmand.com




publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer