Des hôtels montréalais plus accessibles

Des lits plus bas, des rideaux plus faciles à tirer, des pommeaux de douche... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des lits plus bas, des rideaux plus faciles à tirer, des pommeaux de douche ajustables. Voilà le genre de mobilier qui pourrait se multiplier dans les chambres d'hôtel de la métropole d'ici quelques années.

C'est en tout cas l'objectif que s'est fixé l'Association des hôtels du grand Montréal (AHGM) en signant une entente de partenariat avec Kéroul, organisme voué à la promotion de l'accessibilité du tourisme et de la culture pour les personnes handicapées. Depuis 2000, la loi oblige les établissements hôteliers à rendre 10 % de leurs chambres accessibles à des clients à mobilité réduite.

Avec ce partenariat, l'Association veut sensibiliser ses membres aux besoins des personnes handicapées. En plus des formations que Kéroul pourra offrir aux hôteliers afin qu'ils accueillent mieux cette clientèle, l'AHGM souhaite que les établissements en construction ou en rénovation adaptent le mobilier, les portes d'entrée et les ascenseurs aux besoins des gens à mobilité réduite.

Pour sa part, André Leclerc, président-directeur général de Kéroul, insiste pour dire que chaque détail compte: «Si le lit est trop haut, on ne pourra pas monter dedans pour dormir.»

Au Québec, le nombre de personnes handicapées s'élève à 800 000. Aux États-Unis, elles forment un groupe de 50 millions de clients potentiels.

_________________________________

ahgm.org

keroul.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer