Frima ou les joies de l'hiver

Plus de 600 maisons miniatures sont exposées dans... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Plus de 600 maisons miniatures sont exposées dans une grande salle attenante à la maison du père Noël.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SCOTT) Neige, neige pas, l'hiver est arrivé depuis quelque temps déjà au Woodooliparc.

Au Woodooli quoi ? Woodooliparc, parc thématique familial installé depuis deux ans à Scott, en Beauce, près du complexe hôtelier de La Cache à Maxime.

Un terrain boisé a été transformé en village de Noël pour la tenue de l'événement Frima, présenté jusqu'à la fin de l'année. On peut croiser ici des lutins en chair et en os dans un décor qui reprend avec soin tout l'imaginaire du temps des Fêtes : l'atelier de fabrications de jouets, le Pôle Nord et ses igloos (factices, mais tellement réalistes pour des yeux d'enfant), la demeure de papa et maman Noël... Les vrais, évidemment. Ne manque que les rennes, mais ils seront là l'année prochaine, jurent les lutins.

Avec sa vingtaine de bâtiments de bois (dont deux encore inachevés), ses lumières en quantité et ses colorées structures de plexiglas, le Woodooliparc pourrait se limiter à un simple plaisir pour les yeux. Or, c'est bien davantage. Chaque site sert de prétexte pour amuser les enfants. Au Pôle Nord, on a prévu des tunnels pour se cacher, des glissades, un labyrinthe à obstacles. Dans l'atelier de jouets, on met à la disposition des enfants de la pâte à modeler ; au bureau de poste du lutin Timbré, ce sont plutôt des jeux de société. Les huit maisonnettes des lutins sont autant de modules de jeux où les enfants peuvent grimper, glisser, se cacher... Ici, ils peuvent toucher à tout, ou presque !

Résultat : les enfants courent dans tous les coins, avec un bonheur contagieux et bruyant. Les deux phrases les plus entendues lors de notre passage ? « Maman, maman, regarde comme c'est cool » et « Bon, j'ai encore perdu mes enfants... »

Pour les petits, le clou de la visite reste la rencontre avec le père Noël. Barbu à souhait, doté d'une voix douce, il amadoue même les bambins les plus réticents. Les parents prennent eux-mêmes les photos ; pas besoin de débourser de l'argent pour obtenir les clichés.

Pour les grands toutefois, le plus beau spectacle est sans conteste les 600 maisons miniatures tout illuminées, exposées dans une vaste salle. Certaines sont en porcelaine, d'autres, en métal. Plusieurs sont animées : patineur qui glisse sur un étang, danseurs s'exécutant sur l'air de Casse-Noisette, petit train qui passe sous des arches enneigées... Et cachés parmi ses maisonnettes aux mille détails, 10 petits pères Noël que les enfants doivent débusquer, ce qui n'est pas une mince affaire.

Ajoutez à ces activités plusieurs spectacles, une chasse aux lutins sur le site, des feux où se réchauffer, une cantine pour se sustenter et vous comprendrez qu'il est possible d'occuper les enfants, en particulier ceux âgés de 4 à 8 ans, pendant un après-midi entier.

L'événement Frima est présenté jusqu'au 31 décembre au Woodooliparc. L'horaire varie selon les semaines. Tarifs : 16 $ pour les 13 ans et plus, 12 $ pour les moins de 13 ans, 48 $ pour une famille (2 adultes et 2 enfants).




publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer