Après-neige à Baie-Saint-Paul

  • Le charme et la beauté du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul incitent à prolonger son séjour. (Photo François Roy, La Presse)

    Plein écran

    Le charme et la beauté du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul incitent à prolonger son séjour.

    Photo François Roy, La Presse

  • 1 / 4
  • Depuis près de deux ans, Café Charlevoix est devenu la seule brûlerie à des kilomètres à la ronde. (Photo François Roy, La Presse)

    Plein écran

    Depuis près de deux ans, Café Charlevoix est devenu la seule brûlerie à des kilomètres à la ronde.

    Photo François Roy, La Presse

  • 2 / 4
  • Au Spa du Verger, on plonge dans les bassins chauds avec une vue sur les champs. (Photo François Roy, La Presse)

    Plein écran

    Au Spa du Verger, on plonge dans les bassins chauds avec une vue sur les champs.

    Photo François Roy, La Presse

  • 3 / 4
  • À chacun son pain est l'arrêt tout désigné pour se ravitailler avant ou après le sport. (Photo François Roy, La Presse)

    Plein écran

    À chacun son pain est l'arrêt tout désigné pour se ravitailler avant ou après le sport.

    Photo François Roy, La Presse

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

(BAIE-SAINT-PAUL) Connue pour son enneigement exceptionnel, la région de Charlevoix laisse découvrir ses charmes même au coeur de l'hiver. Que ce soit en raquettes dans le parc des Grands-Jardins ou sur les pistes enneigées du Massif, les plaisirs de saison y sont nombreux. Que faire après avoir pris un bol d'air? Suggestions de sorties à Baie-Saint-Paul.

Faire connaissance: Le Saint-Pub 

Au Saint-Pub, l'ambiance est chaleureuse et les conversations se noueront facilement avec les gens du coin. On y va d'abord pour goûter certaines des bières de la Microbrasserie Charlevoix qui ne sont pas embouteillées, comme la Grand-Fonds ou la Saison au poivre. À l'ardoise, on trouvera aussi un menu du jour en plus du menu principal, qui allie bière et bouffe.

2, rue Racine

http://www.saint-pub.com/

Faire des provisions: À chacun son pain

Jean-Christophe Lamontagne avait boulangé le matin, mais partait faire du ski dans la neige fraîche quand nous l'avons rencontré dans son commerce, installé dans un ancien Tim Hortons. À chacun son pain est l'arrêt tout désigné pour se ravitailler avant ou après le sport. L'hiver, on prendra le «hors-piste», un pain-repas bien garni de bacon, de fromage et d'oignons. «Pour les randonneurs et les gens qui partent en expédition, c'est parfait», dit le jeune boulanger. On peut également s'y rendre le matin pour manger des rôties faites sur feu de bois, ou en fin de journée pour une pizza cuite dans le même four.

1006, boulevard Monseigneur-de-Laval

http://www.achacunsonpain.ca/

Manger: Les labours 

Dans un décor spectaculaire, le restaurant principal de l'hôtel La Ferme propose une cuisine du marché qui, sans être exceptionnelle, donne une belle place aux produits de la région, qu'il s'agisse de viande, de poisson ou de fromage. Pour voir les cuisiniers en action, on s'installe au bar, d'où l'on a une vue imprenable sur la grande cuisine centrale.

50, rue de la Ferme

http://www.lemassif.com/fr/hotel/

Voir du beau: Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul

La réputation du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul n'est plus à faire. Son directeur, Jacques Tremblay, le dit avec fierté: il s'agit du seul musée d'art contemporain de la région de la Capitale. Qui plus est, le bâtiment est le premier qu'a signé l'architecte Pierre Thibault. De quoi magnifier les oeuvres qui y sont présentées et donner envie d'y rester de longues heures. Cet hiver, on s'attardera à l'exposition consacrée aux oeuvres du graveur Louis-Pierre Bougie, tandis que, dès la fin février, c'est Molinari qui prendra place dans la grande salle du musée.

23, rue Ambroise-Fafard

http://www.macbsp.com/

Se réchauffer: Café Charlevoix 

La copropriétaire de ce café attendait «de trouver une bonne machine» pour torréfier son café. C'est chose faite depuis près de deux ans et c'est ainsi que Café Charlevoix est devenue la seule brûlerie à des kilomètres à la ronde. «Je suis une artisane. Je fais mes mélanges», dit Suzie Levesque, dont les cafés portent des noms comme Espresso Suzie Q, Éboulements ou Le Météorite. De quoi ne pas oublier notre passage dans la région...

20, rue Sainte-Anne

Se détendre: Spa du Verger 

Sur le terrain de l'hôtel La Ferme, le Spa du Verger n'est pas le spa le plus grand de tous, mais son décor charme. L'intérieur est bien aménagé et, à l'extérieur, on plonge dans les bassins chauds avec une vue sur les champs... ou pas! Lors de notre passage, la neige et le vent s'abattaient et rendaient les environs invisibles, mais, dans le grand bassin chaud déserté, l'ambiance était magique. Même en pleine tempête, le Spa du Verger demeure reposant.

50, rue de la Ferme

http://www.lemassif.com/fr/hotel/spa-du-verger/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer