«Casser la route» à Bécancour

C'est un secret bien gardé: Bécancour héberge l'un... (Photo Oli Croteau, collaboration spéciale)

Agrandir

C'est un secret bien gardé: Bécancour héberge l'un des plus grands jardins d'hémérocalles de la province.

Photo Oli Croteau, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

(BÉCANCOUR) À mi-chemin entre Québec et Montréal, on s'arrête volontiers à Trois-Rivières pour «casser la route» sans se préoccuper de ce qu'il y a juste de l'autre côté du pont Laviolette. C'est Bécancour, une ville que l'on connaît surtout comme étant la seule accueillant une centrale nucléaire au Québec, moins comme une halte offrant quelques options intéressantes pour soigner sa faim, dégourdir ses jambes ou faire quelques achats originaux. Le tout en profitant de quelques magnifiques points de vue sur le fleuve Saint-Laurent.

À mi-chemin entre Québec et Montréal, on s'arrête... (Photo Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Photo Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

La Tomaterie

Si Neuville est la capitale du maïs au Québec, la tomate n'est pas en reste de l'autre côté du fleuve Saint-Laurent, à Saint-Pierre-les-Becquets, charmant village longtemps surnommé «Saint-Pierre-les-tomates» tant ses tomates avaient bonne réputation. Cette culture peu à peu tombée dans l'oubli à la fin du XXe siècle a été relancée il y a cinq ans par les propriétaires de La Tomaterie, qui ont replanté deux des variétés qui avaient fait la renommée du coin jadis, utilisées (parmi d'autres) pour préparer une multitude de plats (tartes, soupes, ratatouille, etc.) et de petits pots (confiture, pesto, moutarde, etc.). Pour emporter ou manger à la halte routière située tout près, avec vue sur le fleuve.

135, route Marie-Victorin, Saint-Pierre-les-Becquets

latomaterie.com

Fromagerie L'Ancêtre

Un mot fait toute la différence entre cette fromagerie industrielle et ses nombreuses rivales du Québec: biologique. Lancée en 1996 par une dizaine de fermiers qui voulaient renouer avec un style d'agriculture plus traditionnel, la fromagerie L'Ancêtre est, de fait, l'une des plus grosses du pays à utiliser exclusivement du lait de vaches élevées dans le respect du cahier des charges biologique. Les produits ne sont pas parmi les plus fins de la province, certes, mais ils sont très bien faits dans le genre: les cheddars et fromages en grains ont d'ailleurs été primés à plusieurs reprises. On ne manquera pas d'y goûter en dégustant un grilled cheese fraîchement préparé par la maison.

1615, boulevard de Port-Royal, Bécancour

fromagerieancetre.com

Les Hémérocalles de l'Isle

C'est un secret bien gardé: Bécancour héberge l'un des plus grands jardins d'hémérocalles de la province. Cette petite entreprise familiale commercialise quelque 2000 variétés de cette fleur, dont plusieurs dizaines ont été créées sur place, au gré d'habiles hybridations. De la mi-juillet à la mi-août, on profite de la période de la floraison pour admirer les buissons multicolores et l'exceptionnelle variété proposée, allant du blanc au violet (et dire que l'on pensait que les hémérocalles étaient systématiquement orangées!), mais de tout l'été pour acheter quelques plants. Hostas et pivoines aussi vendus sur place.

11 100, chemin des Coquelicots, Bécancour

hemerocalles-isle.ca

Moulin Michel de Gentilly

Construit en bois en 1740, rasé par les flammes puis rebâti en 1783, le moulin Michel est l'un des derniers au Québec ayant conservé sa vocation première. Des visites guidées permettent ainsi, encore plus de deux siècles après sa fondation, de découvrir les rudiments du meulage sur pierre de la farine. Une grande terrasse permet de casser la croûte «à l'ancienne», c'est-à-dire de spécialités inspirées de l'alimentation paysanne en Nouvelle-France: des galettes et des crêpes de sarrasin, servies aujourd'hui en versions salée ou sucrée, accompagnées des bières locales.

675, boulevard Bécancour, Bécancour

moulinmichel.qc.ca

À mi-chemin entre Québec et... (Photo Oli Croteau, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Photo Oli Croteau, collaboration spéciale

L'Angélaine

1980: un couple de Bécancour met au point le projet un peu fou d'aller chercher, avec un autobus scolaire (légèrement modifié!) une quarantaine de chèvres angoras au Texas. «Elles sont arrivées dans un meilleur état que nous», plaisante aujourd'hui Michèle Hamelin, qui semble encore un peu surprise de cet exploit. Trente-cinq ans plus tard, elle n'élève plus d'animaux, mais elle n'a pas tourné le dos à sa fibre chouchoute, le mohair, surnommé la "soie du nord" pour sa douceur et sa chaleur exceptionnelle. Les chaussettes de l'Angélaine sont si efficaces contre les engelures que même l'explorateur Bernard Voyer les a adoptées pour son périple en Antarctique! Vaste choix de mitaines, tuques, foulards et laine à tricoter pour toute la famille.

14 935, boulevard Bécancour, Bécancour

langelaine.com

Parc de la rivière Gentilly

Si le fleuve Saint-Laurent accapare généralement toute l'attention des passants, la région de Bécancour compte aussi d'autres jolis plans d'eau, accessibles notamment au parc régional de la rivière Gentilly. Le camping y est devenu plus douillet cet été avec l'ajout de nouvelles tentes «prêtes à camper» près de la rivière. Les quelques kilomètres de sentiers de randonnée conviennent bien aux familles: les adeptes du vélo de montagne y trouveront aussi quelques pistes et la possibilité de louer une bécane sur place.

Avenue des Flamants, Bécancour

rivieregentilly.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer