Parc du Mont-Mégantic: un nouveau secteur en cadeau

Tout nouveau tout neuf, le sentier des Cimes-de-Franceville... (Photo: Simon Diotte, collaboration spéciale)

Agrandir

Tout nouveau tout neuf, le sentier des Cimes-de-Franceville donne accès à la section nord-ouest du massif du mont Mégantic, d'où l'on peut contempler des panoramas éblouissants.

Photo: Simon Diotte, collaboration spéciale

Simon Diotte
Simon Diotte, collaboration spéciale
La Presse

(Scotstown) Avec ses rafales de points de vue, sa grande mixité de végétation et son isolement, le sentier des Cimes, dans le nouveau secteur de Franceville du parc national du Mont-Mégantic, possède tous les ingrédients pour devenir un nouvel incontournable de la randonnée pédestre au Québec.

Le sentier tout neuf qui forme une boucle de 11,4km avec la piste de la Vallée, permet, pour la première fois, de marcher sur la crête de la montagne de Franceville, située à la limite nord du parc, puis de pénétrer dans le monde intérieur du massif du mont Mégantic, là où se trouve la plus importante vallée du territoire. Au fond de celle-ci, entre les puissantes montagnes, on se sent littéralement coupé du monde.

Pour y accéder, il faut passer par le village de Scotstown, qui constitue la porte d'entrée du secteur de Franceville, un nouveau pôle d'activités fraîchement inauguré, suivant des investissements de 3,5 millions de dollars. S'y trouvent 8km de sentiers de randonnée pédestre, 3,9 km de pistes multifonctionnelles (vélo et marche), 47 emplacements de camping et 1 pavillon d'accueil. Au cours de ma visite début septembre, il restait encore quelques travaux d'aménagement à compléter, mais les sentiers étaient pleinement accessibles.

Le secteur de Franceville compte deux promenades. Ce sont des sentiers faciles, en poussière de roche, accessibles aux poussettes. Les deux longent le ruisseau de la Montagne, qui, contrairement au manque d'originalité de son nom, n'a rien de banal. Car, pour un petit cours d'eau, il possède de nombreux atours (rapides, cascades, plages) qui en font un joyau du territoire. Ses eaux impétueuses créent la trame sonore de la vallée, qui accompagne les randonneurs à peu près partout.

Mais l'attrait-vedette, c'est le sentier des Cimes, qui monte graduellement, suivant les lignes de pente et foulant les arêtes rocheuses de syénite (une pierre cousine du granit), sur la montagne de Franceville. En chemin, les points de vue se succèdent sans relâche. À la Porte du ciel, un belvédère naturel perché à 755m, on surplombe la vallée intérieure du parc, contemplant les monts Mégantic, Saint-Joseph et le Pain de sucre. À son point culminant, au pic de l'Aurore, notre regard embrasse l'horizon à 835 m d'altitude.

Mais il n'y a pas que les points de vue qui comblent le randonneur. Le sentier des Cimes chemine dans une forêt très diversifiée, ce qui ajoute au plaisir. Les peuplements de bouleaux et d'érables à sucre créent différentes ambiances, qui font que cette promenade en milieu naturel n'est jamais monotone. Certains arbres présentent des tailles et des formes étonnantes. Pour Pierre Goulet, directeur de ce parc national, ce sont sans contredit des «ents», ces hommes-arbres imaginés par le créateur du Seigneur des anneaux. «Mais on n'a pas encore réussi à les réveiller», rigole-t-il. À vous d'essayer!

Reconnu pour ses observatoires et la clarté de son firmament, le parc national du Mont-Mégantic aspire maintenant à devenir la Mecque de la randonnée dans le sud du Québec. L'inauguration des sentiers de Franceville constitue un premier pas en cette direction, affirme Pierre Goulet. «Avec nos trois sommets de plus de 1000m et notre enneigement exceptionnel en hiver, nous sommes les Chic-Chocs du Québec méridional», tient-il à rappeler.

Situé à 22km du secteur de l'Observatoire, le pavillon d'accueil du secteur de Franceville ouvre ses portes toutes les fins de semaine jusqu'à l'Action de grâce. En hiver, plusieurs activités, dont des randonnées nocturnes aux flambeaux, s'y dérouleront. À mettre sans fautes dans votre agenda.

Les frais de voyage de ce reportage ont été payés par la SEPAQ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer